Dossier Bien préparer la rentrée scolaire

Rentrée des classes : un coût très variable selon l’âge

Enfants et Ados Actu 0

Selon la CSF, le budget moyen va de 121 euros pour un élève de CP à plus de 800 euros pour les lycéens inscrits en filières techniques. La confédération pointe au passage le poids de la TVA

Reuters

Combien coûtera la rentrée aux parents d’élèves ? Depuis quelques jours, les études se succèdent en la matière, faisant parfois apparaître des chiffres contradictoires. Après le ministère de l’Education nationale et Familles de France, la Confédération syndicale des familles (CSF) vient de donner ses estimations, avec un détail classe par classe.

Le lycée deux fois plus cher que le collège

Entre les frais divers, les équipements et les fournitures, le coût pour un élève de CP est évalué à 121,42 euros. En cours moyen, la facture passe à 169,68 euros du fait notamment des livres supplémentaires à acheter.

Dès le premier niveau du collège (6ème), les parents devront débourser le double : près de 318 euros. Mais le coût reste encore raisonnable par rapport à celui induit par une entrée au lycée. En seconde générale, le montant grimpe en effet à plus de 630 euros. La différence est principalement due à l’achat des manuels scolaires (258 euros). Quant aux bacs pro industriels, ils nécessitent l’achat de matériel spécifique qui peut porter la note global à 805 euros en seconde et même à plus de 850 euros en première.

Plus de 70% du Smic pour les filières techniques

Si les montants peuvent paraître lourds, la CSF souligne toutefois que depuis 10 ans, le poids de la rentrée a peu évolué. Pour un élève de CM2, il représente 15% du Smic (contre 17% en 2003) tandis que pour les filières techniques il est resté stable à 72%. La charge a même diminué pour les secondes générales (de 60% à 56%) et les élèves de 6ème (de 35% à 28%).

Un allègement de TVA réclamé

La CSF en profite toutefois pour pointer le coût que représente la TVA sur les fournitures scolaires. Simulations à l’appui, elle demande ainsi que le taux des fournitures soit ramené de 19,6% à 5,5%. Les familles pourraient alors réaliser une économie de 10 euros à 25 euros selon la classe de leur enfant. De quoi alléger la facture de 3,5% en seconde et même de 8% en CP.

Commentaires