Dossier Le foot et l'argent

La coupe du monde a généré 103,6 millions d’euros de paris en ligne

Budget Actu 0

Le record a été atteint à l’occasion de la finale avec près de 6 millions d’euros de paris enregistrés pour une mise moyenne de 16,93 euros. Sur la compétition, 13,7% des paris ont porté sur les matchs de la France

Reuters

L’objectif est atteint. A l’occasion de la coupe du monde de football, les sites de paris en ligne espéraient atteindre la barre des 100 millions d’euros de mises. Finalement, le compteur est monté jusqu’à 103,6 millions d’euros d’après les calculs de l’Arjel.

Avec 64 matchs durant la compétition, la moyenne est donc de 1,6 million d’euros par rencontre. Mais bien évidemment, les écarts ont été importants.

5,8% des paris ont porté sur la finale

En tête, la finale Allemagne-Argentine a généré près de  6 millions d’euros de paris, avec une mise moyenne de 16,93 euros. La petite finale entre le Brésil et les Pays-Bas a quant à elle eu moins de succès avec 1,83 million d’euros au compteur.

Derrière la finale, c’est la demi-finale entre l’Argentine et les Pays-Bas qui a enregistré le plus de paris avec 3,57 millions d’euros joués. La troisième marche du podium est occupée par le quart de finale France-Allemagne et ses 3,37 millions d’euros misés.

Plus de 14 millions d’euros misés sur les matchs des Bleus

Assez logiquement, les rencontres de la France ont d’ailleurs systématiquement dépassé la moyenne. Les 3 matchs de poule ont enregistré entre 2,66 millions d’euros et 2,99 millions d’euros de paris, tandis que 2,38 millions d’euros ont été joués sur le huitième de finale face au Nigeria.

Au total, 14,18 millions d’euros ont été joués sur les matchs de la France. Autrement dit, sur 100 euros misés durant la compétition, 13,7 euros se sont portés sur un match des Bleus.

Commentaires
Quotidien
Analyse0

Copropriété : précisions sur le délai de prescription

Le délai de prescription d'une action entre un copropriétaire et le syndicat de copropriétaires ne court qu'au jour où ce dernier à connaissance de la mise en location d'un lot de manière irrégulière, et non à la date de la première location.

Lire la suite
Quotidien
Actu0

Trêve hivernale : pas d'expulsions sans relogement

Le ministre du Logement, Julien Denormandie, a affirmé mardi 30 juin que la reprise des expulsions locatives, en juillet, ne pourra pas avoir lieu sans possibilité de relogement.

Lire la suite
Quotidien
Actu0

Quand le photovoltaïque mène au trouble du voisinage

La cour d'appel de Rouen a obligé un particulier à enlever ses panneaux photovoltaïques, après avoir estimé qu'ils constituaient un trouble anormal du voisinage. C'est EDF ENR, vendeur des panneaux, qui a supporté les frais de désinstallation.

Lire la suite