Dossier Le foot et l'argent

Coupe du monde de foot : ce que gagneront les Bleus au Brésil

Budget Actu 0

En cas de victoire finale, chaque joueur de l'équipe de France empochera 332.000 euros de primes. La fédération a en effet prévu de leur reverser 30% de la somme qu'elle recevra de la Fifa

Reuters

Les Bleus sont désormais dans le grand bain avec l'objectif d'aller le plus loin possible dans la coupe du monde brésilienne. Outre l'enjeu sportif, le tournoi sera aussi synonyme de primes pour les joueurs... en fonction des résultats obtenus.

En décembre, la Fifa a annoncé que la dotation globale aux fédérations serait en hausse de 37% par rapport à 2010. Ainsi, le pays vainqueur recevra 35 millions de dollars (soit 25,5 millions d’euros). Le finaliste obtiendra 25 millions de dollars (18,2 millions d’euros), tandis que les troisième et quatrième auront respectivement 22 millions de dollars (16 millions d’euros) et 20 millions de dollars (14,6 millions d’euros).

La dotation se limitera à 14 millions de dollars (10,2 millions d’euros) pour un quart de finale et à 9 millions de dollars (6,6 millions d'euros) pour une qualification en huitième de finale.

8 millions d'euros au minimum par pays

Tous n’atteindront pas ces niveaux mais comme tous les pays qualifiés, la France sera certaine de percevoir au minimum 8 millions d’euros, somme prévue pour ceux dont le parcours s’arrêtera dès les phases de poules.

Que toucheront les joueurs sur ces versements aux fédérations ? Côté français, la règle est simple. La FFF a déjà indiqué que les joueurs auraient 30% de la somme reçue quel que soit le niveau atteint.

Jusqu'à 332.000 euros par joueur

Autrement dit, les Bleus se partageront entre 1,74 et 7,65 millions d’euros selon leur parcours. Ramené à un groupe de 23 joueurs, cela représentera donc des primes de 75.000 à 332.000 euros par tête.

Par rapport à ce que les joueurs ont aujourd’hui en club, cela restera certes accessoire. Mais ils bénéficieront aussi d’un intéressement sur les recettes commerciales de la fédération (non précisé) et certains pourraient aussi avoir beaucoup à gagner sur un plan personnel.

Un joueur en vue à la Coupe du monde est nécessairement mieux placé pour négocier des contrats avec des clubs et des sponsors. L’impact est ici très difficile à chiffrer. Mais à titre d’exemple, une école portugaise de marketing (Ipam) a récemment estimé dans une étude que la marque Cristiano Ronaldo devrait s’apprécier de 7 millions d’euros en 2014 du seul fait du Ballon d’or décroché par le joueur du Real Madrid.

Commentaires (3)
  • labrinoooo
    labrinooooposté le 04.03.2014 à 17:09

    sans déconner... vive le sport pour le sport

  • bob-watt
    bob-wattposté le 04.03.2014 à 10:07

    Quelle honte !!! une équipe fantôme qui va encore se trainer sur le terrain et ternir l'image de la FRANCE.

  • vincentg7
    vincentg7posté le 04.03.2014 à 08:33

    Aucun des joueurs de l'équipe de France n'a besoin de cet argent alors que les clubs amateurs sont souvent exsangues financièrement. Quand est ce qu'on arrêtera de marcher sur la tête dans ce petit monde du ballon rond???