Retraites : quel manque à gagner sur vos pensions en 2019 ?

Seniors Analyse 0

Pour plusieurs niveaux de pensions, L’Argent & Vous a calculé l’écart entre la revalorisation théorique et la revalorisation plafonnée à 0,3% voulue par Matignon…

Boursier.com

Matignon veut limiter la hausse des retraites à 0,3% en janvier prochain. L’annonce faite dimanche par Edouard Philippe a suscité de nombreux commentaires. Mais quel sera exactement l’effet d’une telle mesure ?

Une inconnue du côté de l’inflation

Pour l’heure, personne ne peut se targuer de connaître le manque à gagner précis. De fait, la règle prévoit une revalorisation des retraites en janvier sur la base de l’inflation moyenne des douze derniers mois connus, c’est-à-dire de décembre N-2 à novembre N-1.

Il faudra donc attendre l’inflation de novembre (publiée en décembre) pour calculer la revalorisation théorique des retraites. Dans l’attente, seules des estimations peuvent être données. A titre d’indication, l’inflation moyenne de 2018 est actuellement de 1,7% hors tabac (à fin juillet).

Calcul du manque à gagner

Une fois l’inflation connue (ou estimée), il est en revanche aisé de calculer le manque à gagner. Il suffit de faire la différence entre une pension revalorisée selon la règle et la même pension revalorisée à seulement 0,3%.

Prenons l’exemple d’une retraite de 1.000 euros. Avec une revalorisation limitée à 0,3%, son détenteur ne gagnera que 3 euros de plus alors qu’en supposant une inflation de 1,7%, il devrait obtenir 17 euros de plus. Dans l’hypothèse d’une inflation de 1,7%, le manque à gagner sera donc de 14 euros par mois.

Notre tableau ci-dessous donne des simulations pour plusieurs niveaux de pensions de base (de 750 à 1.500 euros) et plusieurs hypothèses d’inflation. Par exemple, si l’inflation constatée à fin novembre est finalement de 2%, le manque à gagner sur une pension de 1.000 euros ne sera pas de 14 euros mais de 17 euros par mois.

Estimation du manque à gagner avec une revalorisation de 0,3%
Données en €, L'Argent & Vous
Pension de base actuelle
750 €1.000 €1.250 €1.500 €
Si inflation de 2%12,751721,2525,50
Si inflation de 1,9%12162024
Si inflation de 1,8%11,251518,7522,50
Si inflation de 1,7%10,501417,521
Si inflation de 1,6%9,751316,2519,50
Si inflation de 1,5%9121518

Une modulation à venir ?

Ces calculs valent bien entendu pour une revalorisation généralisée de 0,3%. Or, comme indiqué par son chef de file Richard Ferrand, la majorité parlementaire souhaiterait une modulation avec une plus forte revalorisation des petites retraites et une moindre hausse des grosses pensions.

Le manque à gagner serait alors différent dans une telle situation. Mais l’absence de détails sur ce projet nous empêche pour l’instant de produire des simulations.

Commentaires (4)
  • DMP34340
    DMP34340posté le 11.09.2018 à 17:57

    Oui en 2022 mais peut être avant
    Les européennes en 2019
    Les municipales en 2020
    Les régionales en 2021
    Les départementales en 2021

  • cg2046
    cg2046posté le 01.09.2018 à 16:50

    Retraités, rendez vous en 2022 ...

  • boursoval
    boursovalposté le 30.08.2018 à 21:57

    Les politiques qui nous gouvernent n'ont aucune parole.
    Autrefois les retraites publiques étaient indexées sur la valeur du point d'indice des actifs.
    Puis on nous a dit que ce serait sur l'inflation (soit disant mieux).
    Maintenant il n'y a plus d'indexation.
    En fait on nous vole au travers de l'inflation.
    Vivement les prochaines élections, on va se marrer.

  • lynx71
    lynx71posté le 28.08.2018 à 16:03

    Le gouvernement change les contrats signés par les travailleurs il y plus de 40 ans
    Un contrat ne doit pas être changé sans l'aval des deux sangliers
    Un bon entendeur On ne fait pas toujours ce que l'on veut il faut respecter les accords signés le temps du vivant
    C'est identique dans les actes notariés

Quotidien
Actu0

De nouveaux billets de 100 et 200 euros en mai

Comme elle l’a déjà fait pour les coupures de 5, 10, 20 et 50 euros, la BCE va renouveler le reste de sa gamme de billets pour freiner la contrefaçon.

Lire la suite