Niveau de vie : une médiane qui recouvre des situations bien différentes

Budget Analyse 0

En France, le niveau de vie médian s’élève à 20.520 euros. Mais ce chiffre qui vaut pour un célibataire doit être retraité si l’on veut analyser la situation d’un couple ou d’une famille.

Reuters

20.520 euros. C’est le niveau de vie médian en France selon les dernières données de l’Insee (2016). Faut-il pour autant en conclure qu’un Français sur deux vit avec moins de 20.520 euros par an ? Pas exactement car ce chiffre est avant tout un indicateur qui doit être analysé en fonction de la structure du foyer. Il est par ailleurs important de savoir ce que recouvre cette notion de « niveau de vie ».

Petit rappel sur le niveau de vie

Le calcul du niveau de vie intègre l’ensemble des ressources du foyer : revenus déclarés au fisc, revenus non taxés (PEL, Livret A…), prestations sociales reçues.

De ce revenu global sont ensuite retranchés les impôts directs (impôt sur le revenu, taxe d’habitation…).

Le niveau de vie se base donc sur la notion de revenu disponible.

La prise en compte de la structure du foyer

Bien entendu, un même revenu disponible n’offre pas la même aisance à un célibataire ou à une famille. C’est pourquoi un retraitement est opéré en fonction de la composition du foyer (au regard des unités de consommation).

Les chiffres mis en avant dans les études (comme la médiane de 20.520 euros) correspondent en réalité au niveau de vie pour une unité de consommation (UC), c’est-à-dire un foyer composé d’une seule personne. On peut donc dire qu’un célibataire ayant moins de 20.520 euros disponibles fait partie des 50% de Français les moins aisés.

En revanche, dans les autres cas, un calcul supplémentaire est nécessaire. Les personnes de 14 ans ou plus ajoutent 0,5 UC chacune, tandis que les jeunes enfants comptent pour 0,3 UC. Ainsi, la médiane de niveau de vie pour un couple se situe à 30.780 euros (soit 2.565 euros par mois).

Quels niveaux de vie en France ?

A partir des données de l’Insee, L’Argent & Vous a reconstitué les niveaux de vie de divers foyers. Pour une meilleure lisibilité, nos calculs ont été convertis en niveau de vie par mois.

Comme le montre notre tableau, un célibataire fait partie des 10% les plus pauvres en dessous de 920 euros par mois (après impôts et prestations sociales). Pour une famille avec deux jeunes enfants, la limite est de 1.932 euros.

En haut de l’échelle, une personne seule fait partie des 10% de Français les plus aisés si elle dispose de plus de 3.131 euros par mois. Pour entrer dans cette catégorie, un couple doit percevoir au minimum 4.696 euros et une famille avec deux jeunes enfants 6.575 euros.

Le niveau de vie en France (en euros par mois)
L'Argent & Vous d'après Insee (données 2016)
CélibataireCoupleCouple avec 1 enfant de moins de 14 ansCouple avec 2 enfants de moins de 14 ans
Niveau de vie maximal des 10% de Français les plus modestes9201.3801.6561.932
Niveau de vie médian1.7102.5653.0783.591
Niveau de vie minimal des 10% de Français les plus aisés3.1314.6965.6366.575

Pas plus d’inégalités qu’en 2000

Sur ce critère du niveau de vie, force est de constater qu’après s’être creusées autour de 2010, les inégalités sont revenues à leur niveau de 2000. L’indice de Gini est de 0,288 (contre 0,289 en 2000). Quant au rapport de revenus entre la limite haute du premier décile et la limite basse du 10ème décile, il est de 3,4 (après 3,5 en 2010).

Des données plus détaillées

Il est enfin à noter que l’Insee fournit également des chiffres par catégories. Cela permet par exemple d’observer que le niveau de vie médian d’un foyer dont la personne de référence a un emploi est de 22.720 euros par UC (1.893 euros par mois).

Pour un retraité, la médiane est de 21.510 euros (1.792 euros) et un retraité célibataire fait partie des 10% de retraités les plus modestes en dessous de 13.080 euros (1.090 euros).

Enfin, il apparaît que le niveau de vie médian atteint un pic entre 50 et 64 ans (22.860 euros).

Commentaires