Comment fonctionne le bonus-malus en assurance auto ?

Banque Assurance Analyse 0

Dans un but d'incitation à la prudence, cette clause de réduction-majoration est obligatoire depuis 1976

axa
Conducteur auto

Publi-rédactionnel -- Le bonus-malus permet donc d'adapter le montant de la prime ou de la cotisation d'assurance. Ce système est imposé à tous les conducteurs qui possèdent une assurance. Son objectif est d'augmenter ou de diminuer la valeur de la cotisation versée par l'assuré en fonction des accidents survenus et sa responsabilité.

Quels sont les contrats d'assurance concernés ?

La loi du bonus-malus est appliquée de manière obligatoire aux contrats d'assurance protégeant les véhicules à moteur roulant par voie terrestre. Il existe néanmoins des exceptions pour lesquelles les compagnies d'assurance ont la liberté d'appliquer cette clause ou non. Il s'agit entre autres :

  • Des cycles
  • Des quadricycles ou des tricycles dont la cylindrée ne dépasse pas 80 cm3
  • Des tracteurs et autres machines agricoles automotrices, mais aussi de leurs remorques
  • Des matériels forestiers
  • Des matériels utilisés pour les secours ou dans la lutte contre les incendies
  • Des matériels utilisés pour les travaux publics

Comment calculer votre mensualité en prenant en compte le bonus-malus ?

Afin de vous permettre de calculer aisément la prime de votre assurance auto, les compagnies d'assurance auto comme AXA établissent une cotisation de référence. Il s'agit en réalité du prix de base qui est appliqué à l'assuré en tenant compte du risque qu'il représente. Ce risque prend en compte l'historique du conducteur, le type de véhicule utilisé, l'utilisation qui est faite, la région dans laquelle le véhicule est utilisé, le nombre de kilomètres parcourus, etc.

La cotisation à payer est notifiée sur l'avis d'échéance qui est reçue chaque année. Ce montant reçoit donc annuellement un coefficient destiné à majorer ou minorer sa valeur. Ce coefficient appelé CRM a une valeur comprise entre 0,50 et 3,50. Il s'agit du bonus-malus. À l'origine, ce coefficient est de 1, mais il devient inférieur à 1 lorsqu'on parle de bonus et supérieur à 1 dans le cas d'un malus.

Comment évolue le bonus-malus ?

La progression du bonus-malus s'active à chaque fois que le contrat passe une échéance principale. Pour le calculer, un coefficient multiplicateur est utilisé et est de 100 à l'origine pour le jeune conducteur.

Lorsque durant les 12 mois passent sans connaitre de sinistre ou d'accident, ce bonus est multiplié par une valeur de 0,95. Elle correspond à une réduction de 5 % pour une utilisation normale ou strictement privée du véhicule. Le bonus est aussi multiplié par 0,93 qui correspond à 7 % pour une utilisation plus intensive du véhicule.

Lorsqu'un assuré atteint 13 années sans faire un accident, son bonus atteint une valeur de 50 %. On l'appelle le bonus maximal parce que sa valeur ne peut plus progresser. Néanmoins, si un assuré réussit à garder son bonus maximal plus de 3 ans, il aura droit à un accident responsable qui ne changera pas la valeur de ce bonus.

Contenu proposé par :

Commentaires (1)
  • Cador X Hunter
    Cador X Hunter posté le 09.05.2018 à 18:45

    il aurait fallu préciser que le bonus malus ne s'applique que sur la prime de base (R. C.) les options telles que incendie, vol, dépannage et clause tout risques et autres ne sont pas concernées ..!!

Quotidien
Actu0

De nouveaux billets de 100 et 200 euros en mai

Comme elle l’a déjà fait pour les coupures de 5, 10, 20 et 50 euros, la BCE va renouveler le reste de sa gamme de billets pour freiner la contrefaçon.

Lire la suite