Chèque énergie : qui va toucher le coup de pouce de 100 € ?

Budget Analyse 0

Le versement de cette aide, qui sera annoncé par Jean Castex ce jeudi 16 septembre, concernera quelque 5,8 millions de foyers éligibles au chèque énergie en 2021.

Reuters

En raison de la forte hausse des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité, le gouvernement versera en décembre aux ménages bénéficiaires du chèque énergie une aide supplémentaire de 100 €.

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Réservé aux ménages modestes et versé à environ 5,8 millions de foyers en 2021, le chèque énergie peut être utilisé pour le paiement des factures d’énergie (gaz, électricité, bois, fioul…) ou de travaux de rénovation énergétique éligibles au Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Dans ce dernier cas de figure, l'aide est cumulable avec l’aide MaPrimeRénov’.

Qui a droit au chèque énergie ?

Ces aides sont réservées aux contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10.800€ par "unités de consommation" (UC), calculées selon le nombre de personnes composant le foyer : une personne correspond à une UC, la deuxième à 0,5, puis les suivantes à 0,3 UC chacune.

Sont ainsi éligibles les couples dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 16.200€, les couples avec un enfant dont le RFR est inférieur à 19.440€, chaque personne supplémentaire ajoutant un montant inférieur à 3.240€ à ce RFR.

Pour bénéficier du chèque énergie, les contribuables doivent par ailleurs occuper un logement imposable à la taxe d’habitation (même s’ils sont exonérés de son paiement).

Comment en bénéficier ?

Les chèques sont envoyés tous les ans, automatiquement, aux ménages éligibles, en général au mois de mars.

Si votre situation a changé en cours d’année et qu’elle vous rend éligible (vos revenus sont passés sous le seuil des 10.800€ par exemple) ou à un montant plus élevé (vos revenus ont baissé sous un seuil inférieur ou vous avez donné naissance à un enfant), vous pouvez formuler une demande en cours d’année auprès de l’Agence de services et de paiement afin de recevoir cette aide ou un montant plus élevé.

De la même manière, le coup de pouce de 100€ sera donc versé automatiquement à tous les foyers qui ont reçu leur chèque énergie au printemps, ou plus tard dans l’année.

Quel est son montant ?

Cette année, le montant des chèques énergie est compris entre 48€ et 277€, hors aide exceptionnelle de 100€.

Celui-ci est déterminé par son revenu fiscal de référence, et le nombre de personnes composant son foyer, traduites en "unités de consommation" (UC).

Ainsi, par exemple, selon le barème fixé pour l’année 2021 (article 2 de l’arrêté), un foyer composé d’une personne seule avec trois enfants (soit 2,1 UC) dont le revenu fiscal s'élève à 6.000€ a droit à un chèque de 202€. Une personne seule (1 UC) avec le même niveau de revenus bénéficie d’un chèque de 146€.

Quelle est sa durée de validité ?

Les chèques sont émis pour l’année civile 2021 et sont utilisables jusqu’au 31 mars 2022. Votre opérateur (EDF, GDF, etc.) est obligé de les accepter.

Si le montant de votre facture est inférieur à celui de votre chèque, votre opérateur reportera alors le solde de votre chèque sur la ou les prochaines factures.

Ces aides ne peuvent pas être remboursées, sauf cas particulier de la fin d’un contrat d'énergie, où le reliquat du chèque peut être réintégré au solde de clôture le cas échéant.

Versé tardivement et de façon exceptionnelle, le coup de pouce de 100€ devrait bénéficier de conditions d’utilisation également exceptionnelles : celles-ci ne sont pas encore connues.

Commentaires (4)
  • Utilisateur2150802
    Utilisateur2150802posté le 16.09.2021 à 21:49

    Depuis 1981 , la France est finie !!!!! Les Français sont en majorité des fainéants ou des pistonnés , subventionnés pour leur voix aux élections, par les diverses instances socialistes qui se succèdent depuis cette date dans ce pays .Ne rêvez donc pas de les faire bosser 45 h bien que ce soit la solution !!!!! Il faut d abord supprimer toutes les aides et subsides pour lesquelles les bénéficiaires n ont pas cotisé et supprimer le chômage pour les moins de 35 ans !!!!! Ils trouveront rapidement du boulot vu que les chômeurs en capacité de travailler bossent à plus de 75 % au noir!!!!

  • missiles
    missilesposté le 16.09.2021 à 17:38

    utilisateur 2150813. J'avoue que cela commence a passablement me prendre la tête ces rdv des GJ. Sans considérer que l'on peut toujours avoir mieux, ce sont les autres contribuables qui sont payeurs. Entre les augmentations obtenues l'année dernière les alloc qui s'additionnent aux allocs, ça commence à bien faire ! Entre autre, les retraités se sont fait scalper Président après Président. Taxes exceptionnelles, mais reconduites. CA SUFFIT ! Et si vous pensiez à travailler plus comme nous le faisions dans ma jeunesse (45h)

  • Utilisateur2150813
    Utilisateur2150813posté le 16.09.2021 à 13:32

    C’est bien ! Mais trop peu de concernés
    En fait ça rajoutera une alloc aux autres allocs
    Rdv au rond-point !

  • Utilisateur2150813
    Utilisateur2150813posté le 16.09.2021 à 13:32

    C’est bien ! Mais trop peu de concernés
    En fait ça rajoutera une alloc aux autres allocs
    Rdv au rond-point !

Quotidien
Analyse0

Les tarifs bancaires se sont stabilisés en 2021

Dans son dixième rapport annuel, l’Observatoire des tarifs bancaires (OTB) a constaté une grande stabilité dans les tarifs appliqués par les établissements français au 5 janvier 2021.

Lire la suite
Quotidien
Actu0

Après le chèque énergie, le chèque carburant ?

Le gouvernement promet une "nouvelle action de court terme" pour soulager le portefeuille des Français touchés par l'explosion des prix du pétrole. La piste d'un "chèque carburant" attribué sur critères de revenus semble se dessiner.

Lire la suite