Voitures anciennes : pensez aux assurances «collection»

Budget Actu 0

Certains assureurs proposent même des solutions d’assurances spécifiques pour des voitures âgées de seulement 9 ou 10 ans...

Reuters

Pour qu’une voiture soit considérée comme «véhicule de collection» par le ministère des transports, elle doit dépasser 30 ans d’âge et bien sûr ne plus être produite ou avoir été transformée. L’avantage du véhicule de collection est de pouvoir disposer d’une carte grise spéciale : la carte grise collection (CGC). Muni de cette carte grise, vous n’aurez pas à passer le contrôle technique tous les deux ans mais seulement tous les 5 ans.

Carte grise collection

Autre avantage, celui de pouvoir prétendre à une assurance spécifique aux véhicules de collection qui ne font généralement que très peu de km par an. Au-delà de cette stricte définition d’un véhicule de collection, il existe aussi des assurances particulières pour les voitures anciennes. Ce terme n’étant pas encadré, chaque assureur peut proposer des contrats à la carte adaptés aux voitures anciennes.

A partir de 9 ans

Certains assureurs proposent même des solutions d’assurances spécifiques pour des voitures âgées de seulement 9 ou 10 ans. D’autres assureurs exigent que le véhicule soit âgé d’au moins 15 ou 20 ans. Les tarifs sont beaucoup moins élevés qu’une assurance traditionnelle mais avec certaines restrictions. Pour pouvoir assurer une voiture ancienne, il faut généralement posséder une autre voiture plus récente qui sert de véhicule principal. Ce type de formule s’adresse donc aux possesseurs d’une ancienne voiture  dont l'usage est secondaire.  En se limitant à une garantie au tiers (responsabilité civile), elle pourra être assurée pour quelques dizaines d’euros seulement par an.

Youngtimers

Les «youngtimers», ces possesseurs de voitures des années 80 et 90 (205, Golf GTI, Super 5, Fiat Panda, Mehari…) parfois trop récentes pour être considérées comme des véhicules de collection, sont notamment concernés. Comme tout contrat d’assurance, il est possible d’ajouter au contrat de base des options comme l’assistance, la garantie du conducteur, l’usage trajet et travail occasionnel ou le prêt du volant.

Exemple

Une Audi TT roadster de première génération des années 2000 peut être assurée au tiers pour à peine une centaine d’euros par an chez un cabinet spécialise dans les assurances de voitures anciennes. Un tarif deux voire trois ou quatre fois inférieur à ceux proposés par un assureur généraliste.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Hausse du Smic : pas de coup de pouce en vue

D’après Les Echos, le groupe d’experts suggère de s’en tenir à la revalorisation automatique en janvier et propose même de revoir par la suite la formule de calcul.

Lire la suite