Troisième hausse annuelle du Smic attendue cet été

Budget Actu 0

Il s'agirait d'une nouvelle augmentation automatique liée à l'accélération de l'inflation.

Reuters

Dans sa dernière note de conjoncture évaluant notamment les projections d’inflation pour les prochains mois, l’Insee a indiqué que ses prévisions conduiraient à une nouvelle revalorisation automatique du Smic « pendant l’été ou au début de l’automne ».

En raison du niveau de l’inflation, le salaire minimum a déjà été automatiquement revalorisé à hauteur de 2,65% le 1er mai dernier, soit une augmentation correspondant à 33 euros nets. Le Smic se situe ainsi actuellement à 1.645,58€ bruts par mois (1.302,64€ nets) sur la base de la durée légale de travail de 35 heures hebdomadaires, et 10,87€ en montant horaire.

Revalorisation automatique

Si l'indice des prix à la consommation augmente d'au moins 2% par rapport à l'indice constaté lors de l'établissement du dernier montant du Smic, il est augmenté automatiquement dans les mêmes proportions. Or l’Insee table sur une poursuite de l’augmentation de l’inflation cet été jusqu’à une fourchette comprise entre 6,5% et 7% cet automne à comparer à 5,2% au mois de mai en rythme annuel. Il s’agirait de la troisième hausse du Smic cette année après une première revalorisation de 0,9% au 1er janvier puis celle de 2,65% au mois de mai.

Pouvoir d’achat

Globalement, l'Institut national de la statistique estime que le pouvoir d’achat des ménages, qui a nettement diminué au premier trimestre 2022, se contracterait encore au deuxième trimestre mais pourrait se redresser sur la deuxième moitié de l'année à la faveur du dynamisme de la masse salariale et des mesures complémentaires de soutien au revenu mises en place par le gouvernement. L’Insee note au passage que le bouclier tarifaire (prolongé jusqu'à la fin de l'année) sur les tarifs réglementés de vente du gaz et de l’électricité a, conjointement avec la remise sur les prix des carburants à la pompe, diminué l’inflation globale d’environ 2 points de pourcentage en mai. Sans cela, on serait donc déjà au-dessus de 7%.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Inflation : bientôt 1€ minimum le litre de lait ?

La sècheresse qui touche le territoire français depuis le mois de mai frappe de plein fouet la production de lait. Nouveau coup de chaud sur les prix des produits laitiers et potentielles pénuries à prévoir dans les prochains mois...

Lire la suite