Tout ce qui change au 1er février : livret A, électricité, péages, chômage...

Budget Actu 0

Rémunération des livrets, plafonnement des prix de l’électricité, prix des péages, plafonds MaPrimeRénov… voici tout ce qui va changer mercredi 1er février prochain.

iStock

Le Livret A passe à 3% de rémunération…

… tout comme le Livret de développement durable et solidaire (LLDS), tandis que le Livret d’épargne populaire (LEP) monte à 6,2% contre 4,6% aujourd'hui.

Cette hausse de rendement, sur proposition du gouverneur de la Banque de France, a été confirmée par le ministre de l’Economie le 13 janvier. Pour les 55 millions de détenteurs de Livret A, un taux de 3% permettra de générer jusqu’à 688,5€ d’intérêts annuels pour un livret rempli au plafond de 22.950€, soit pratiquement 230€ de mieux qu’aujourd’hui avec un taux de 2%. Avec 10.000€ sur son Livret A, le surplus serait de 100€ par an (de 200€ à 300€), soit au total 25€ d’intérêts par mois.

Quant au LEP, réservé aux ménages ne dépassant pas un certain plafond de revenus, il rapportera 469,7€ d’intérêts sur un an pour un livret rempli au plafond à comparer à 354,2€ jusqu’à présent, soit un supplément de 115,5€.

+15% pour les factures d’électricité au tarif règlementé

Après plus d’une année de gel des prix pour le gaz et de plafonnement à +4% pour l’électricité depuis février 2022, les mesures de soutien du gouvernement sont allégées depuis le 1er janvier. 15% de hausse, déjà appliqués sur les prix du gaz, sont à prévoir sur les factures d’électricité au 1er février (pour celles au tarif réglementé).

+4,75% pour le prix des péages autoroutiers en moyenne

… à l’exception des véhicules électriques, après avoir déjà augmenté de 2% l’année dernière, et ce en dépit d’une forte rentabilité, proche de 12% selon Le Canard Enchaîné pour les deux plus gros réseaux du marché, Vinci et Eiffage.

Coup de rabot sur la durée d’indemnisation des demandeurs d’emplois

… qui passera de 24 mois à 18 mois, pour tous les résidents en France Métropolitaine. Cette réduction de 25% s’appliquera à tous les travailleurs dont les contrats s’achèvent à compter du 1er février.

Initialement, dans le cadre de la réforme de l’assurance chômage, le gouvernement avait même prévu que la durée pourrait être davantage réduite à l’avenir si le taux de chômage passait sous la barre des 6%. Mais face aux levées de boucliers des partenaires sociaux, et alors que se profile un sérieux bras de fer avec la réforme des retraite, la Première ministre avait fait marche arrière le 3 janvier en annonçant la suppression de cette disposition.

10,20€ minimum pour une course en VTC

Les prestations des plateformes comme Uber, Bolt ou encore Heetch – dont certaines avaient déjà augmenté au printemps 2022 – seront à nouveau augmentées. Une décision prise en vue de « renforcer les conditions de travail des chauffeurs indépendants » dont le revenu minimum par trajet a été renégocié à la hausse après plusieurs mois de négociations. Les tarifs des taxis ne sont pas non plus en reste, le prix du kilomètre passant de 1,12€ à 1,21€, soit une augmentation de 8%.

+4€ pour les frais d’échanges et de remboursement des billets SNCF

La compagnie, qui a par ailleurs augmenté les prix d’un ensemble de ses trajets, a décidé de durcir les conditions d’échange et d’annulation de ses billets. Moyennant 19€ et non plus 15€, il vous faudra opérer ce changement au moins une semaine avant le départ et non plus trois jours.

Hausse des plafonds de MaPrimeRénov

Les plafonds des aides dédiées aux copropriétés passent de 15.000€ à 25.000€ et le montant des primes individuelles pour les ménages modestes de 1.500€ à 3.000€ .

Les plafonds de "MaPrimeRénov sérénité", dispositif réservé aux ménages modestes pour la réalisation de travaux de rénovation globale permettant un gain énergétique de 35%, passent de 30.000€ à 35.000€.

Pour les ménages "intermédiaires" et "aisés", les plafonds des forfaits "rénovation globale" passent respectivement à 10.000€ et 5.000€, contre 3.500€ et 7.500€ actuellement.

Mise en ligne de la plateforme "Mon Master"

Dédiée aux inscriptions en 3e cycle, cette plateforme nationale d’information et de candidature permettra aux étudiants d’exprimer leurs vœux à compter du 22 mars pour l’entrée en Master 1 de la prochaine année universitaire. Les candidats doivent se manifester d’ici au 18 avril et on la la possibilité de déposer un maximum de 15 candidatures, et de 15 candidatures supplémentaires dans les formations en alternance.

Commentaires (2)
  • Utilisateur30802
    Utilisateur30802posté le 04.02.2023 à 23:42

    +15% pour les factures d’électricité au tarif réglementé.
    FAUX ARCHI FAUX : tarif réglementé EDF de base augmente de 18,5% (0,1740 à 0,2062 /kwh)
    Le tarif heures pleines heures creuses de 21% (0,1841 à 0,2228 / Kwh)
    C'est quoi cette propagande ???

  • lbda21
    lbda21posté le 30.01.2023 à 14:33

    Le prix de l'électricité est donc toujours indexé sur celui du gaz : Macron est donc un menteur patenté : il avait juré de s' occuper de la désindexation en septembre 2022; il ne faut pas se demander pourquoi il y a plus de 50% d'abstention aux élections.