Téléthon : les particuliers donnent plus, les entreprises un peu moins

Budget Actu 0

L’AFM a comptabilisé 93,85 millions de dons lors de sa campagne 2015 du Téléthon, soit 1,6% de plus qu’en 2014. Une progression qui masque une moindre participation des entreprises

Reuters

Le compteur s’est arrêté à 93,85 millions d’euros. L’AFM vient de faire le bilan de sa collecte du Téléthon 2015, mettant en avant plusieurs motifs de satisfaction. Tout d’abord, le chiffre est bien supérieur aux promesses de dons inscrites au soir du 5 décembre dernier (80,25 millions d’euros). Il marque par ailleurs une légère progression (+1,6%) par rapport au score de 2014 (92,92 millions d’euros).

Ainsi, même si les résultats restent en retrait du record de près de 107 millions d’euros enregistré en 2007, l’année 2015 a confirmé le rebond engagé depuis le creux de 2012 (88,16 millions d’euros). Le téléthon est même pratiquement revenu sur les 94,1 millions d’euros de 2011.

Reste qu’au-delà du chiffre global, c’est aussi et surtout la répartition des dons qui est intéressante à regarder. Les quelque 20.000 animations organisées en France ont rapporté autant qu’en 2014 (37,5 millions d’euros).

Les particuliers se sont quant à eux un peu plus mobilisés qu’en 2014. Leurs dons via le 3637 et Internet ont atteint les 53,45 millions d’euros, après 52,6 millions en 2014. L’AFM souligne d’ailleurs la percée des dons en ligne avec 20,43 millions d’euros (+8,24%). Contactée par L’Argent & Vous, l’AFM n’a toutefois pas été en mesure d’indiquer si la progression des dons des particuliers provenait d’une hausse du nombre de donateurs ou d’une augmentation du don moyen.

Enfin, l’implication des entreprises contraste avec celle des particuliers. Les dons récoltés auprès d’entreprises et de fédérations diverses ont légèrement reculé : de 2,9 à 2,84 millions d’euros. Pire encore, sachant que le nombre de partenaires est passé de 60 à 70, on peut en déduire que le don moyen des entreprises a reculé entre 2014 et 2015. Un phénomène que l’AFM attribue « à la situation économique ».

Réduction d'impôt

En donnant à une œuvre comme le Téléthon, les particuliers peuvent obtenir une réduction d’impôt correspondant à 66% de la somme versée. Ainsi, un don de 50 euros revient en réalité à 17 euros après impôt et un don de 120 euros coûte moins de 41 euros. Les dons pris en compte ne doivent toutefois pas dépasser 20% du revenu imposable. Ce qui laisse tout de même de la marge. Un ménage gagnant 30.000 euros peut déduire ses dons jusqu’à 6.000 euros et obtenir une réduction d’impôt de 3.960 euros.

Commentaires