SNCF : les chèques vacances seront bientôt acceptés en ligne

Budget Actu 0

Jusqu'à présent, le règlement des achats de billets de train avec ces coupons vacances n'était pas possible. Leur utilisation demandait de réserver ses trajets sur le site, puis de se déplacer en agence.

Reuters

Enfin ! Le site de la SNCF acceptera début mai l’utilisation de chèques vacances pour le règlement de vos billets de train. Si ces bons pouvaient être bien sûr déjà utilisés pour ces achats, il n’était pas possible de réaliser cette transaction de façon dématérialisée, la SNCF obligeant les usagers à passer par la case agence physique pour régler leurs billets avec ces chèques vacances.

En 2022, la SNCF passe à la vitesse supérieure : à partir du mois prochain, les achats sur son site SNCF Connect ou depuis son application pourront être effectués avec des chèques vacances dématérialisés ("Chèques-Vacances Connect").

Comment échanger ses chèques vacances par leur équivalent digital ?

Si vous possédez des coupons papiers, il vous faudra toutefois d'abord les "convertir" au format numérique sur le site "Le Guide Chèque-Vacances" de l’Agence nationale des chèques vacances.

Le service est gratuit (renvoi postal des titres à votre charge toutefois) et demande préalablement de disposer d'un compte sur France Connect, la plateforme d'accès aux services public. L'échange de coupons physiques en leur équivalent digital n'est par ailleurs possible que pour un montant minimum de 30€ et requiert l'utilisation d'un smartphone (version minimum iOS 11 ou Android 5.1).

Pour que vos chèques digitaux soient activés, il vous faudra retourner les chèques physiques par voie postale (comptez deux à cinq jours ouvrés de délai d'activation à compter de la réception des coupons papiers).

Attention !

Les chèques vacances ne sont pas valables pour toutes les prestations proposées par la SNCF : les trajets en Ile-de-France et à l’international en sont exclus, les offres incluant des services également.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Ce qui change au 1er mai

La principale nouveauté concerne le montant du salaire minimum. Revalorisé en octobre dernier, puis en janvier, le Smic sera encore augmenté le 1er mai.

Lire la suite