Smic : quelle sera sa revalorisation au 1er janvier 2022 ?

Budget Actu 0

La hausse des prix constatée en novembre entraînera une augmentation du salaire minimum plus importante que prévu.

Reuters

Conséquence d’une inflation à la hausse en novembre, la revalorisation du Smic au 1er janvier prochain devrait être supérieure à 0,6%, a fait savoir mardi 1er décembre la ministre du Travail Elisabeth Borne.

Selon les premières données de l'Insee, l’inflation française a atteint 2,8% sur un an en novembre, un chiffre supérieur aux estimations des analystes qui tablaient sur une hausse de 2,6% et qui augure donc une revalorisation du salaire minimum plus forte que prévu.

Le niveau de cette valorisation ne sera connu qu'au cours de la deuxième quinzaine de décembre : « On aura le 15 décembre les chiffres définitifs de l’inflation fin novembre et on consultera les partenaires sociaux », a précisé la ministre.

Deux revalorisations en 2021

Le Smic est revalorisé automatiquement chaque 1er janvier en tenant compte de l’inflation et du salaire moyen des ouvriers et des employés.

Il peut être aussi augmenté en cours d’année si l’indice des prix à la consommation progresse d’au moins 2% par rapport à l'indice constaté lors de l'établissement du dernier montant du Smic.

Ce cas de figure s'est présenté en octobre dernier : en raison d’une hausse des prix supérieure à 2% entre novembre 2020 et août 2021, le salaire minimum a été augmenté de 2,2%, pour un niveau brut horaire de 10,48€ et mensuel de 1.589,47€, contre 1.554,58€ précédemment (+0,99% en janvier 2021).

Le gouvernement peut également décider de procéder à une augmentation supérieure à ce niveau de revalorisation automatique, mais cette décision reste rare. La dernière en en ce sens remonte à 2012 : l’exécutif avait procédé à une hausse supplémentaire de 0,6%, s’ajoutant à une revalorisation automatique de 1,4%.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Assurances : le démarchage téléphonique davantage encadré

Ces démarchages restent autorisés mais le consentement des personnes contactées est désormais expressément exigé pour que la conversation puisse se poursuivre. D'autres obligations sont posées, notamment relatives aux informations contractuelles.

Lire la suite
Quotidien
Analyse0

Frais bancaires : une note particulièrement salée en 2022

D'après le comparateur en ligne Panorabanques, les grilles tarifaires des banques françaises sont en hausse de 1,5% en moyenne par rapport à 2021. C'est la plus forte augmentation relevée par l'enquête du spécialiste depuis 2017.

Lire la suite