Smic : le gouvernement entretient le flou

Budget Actu 0

Le fait de ne pas vouloir remettre en cause l’indexation du salaire de base ne garantit pas que la formule actuelle sera maintenue.

Reuters

« Il n’est pas question de mettre fin à l’indexation du Smic ». A première vue, le ministre de l’Economie a été clair ce matin sur France Inter. Alors que les experts chargés de plancher sur le dossier ont suggéré de revoir la méthode de revalorisation du salaire de base, Bruno Le Maire refuse donc de remettre en cause le lien qui existe entre l’inflation et la revalorisation du Smic.

Pour autant, ces propos laissent planer un doute sur la direction précise que compte prendre le gouvernement. De fait, la formule actuelle n’est pas uniquement basée sur l’inflation. Elle tient également compte du gain de pouvoir d’achat du salaire des ouvriers et employés.

Autrement dit, les déclarations de Bruno Le Maire ne garantissent en rien un maintien de cette règle pour les années à venir. Le gouvernement pourrait par exemple décider de maintenir une référence à l’inflation tout en supprimant la composante liée au salaire des ouvriers et employés. Or, une formule uniquement assise sur l’inflation pourrait par exemple faire perdre quelques points de revalorisation aux bénéficiaires du Smic.

Quant à savoir si un coup de pouce supplémentaire pourrait être accordé au 1er janvier, Bruno Le Maire a botté en touche, rappelant que la décision est de la compétence de Matignon et de l’Elysée.

Commentaires (1)
Quotidien
Analyse0

Retraites : ce qui va changer en 2019

Plusieurs évolutions sont attendues l’année prochaine à la fois pour les retraités et les actifs qui préparent leur retraite.

Lire la suite
Quotidien
Fiche Pratique0

Prime exceptionnelle : le détail de la mesure

Le texte de loi adopté en fin de semaine dernière par le Parlement limite l’exonération à 1.000 euros pour les salariés ayant perçu moins de trois fois le Smic en 2018.

Lire la suite
Quotidien
Analyse0

Retraites : bénéficierez-vous d’un geste sur la CSG en 2019 ?

Emmanuel Macron a promis un retour à l’ancien taux en dessous de 2.000 euros par mois. Des précisions sur le barème exact qui sera appliqué en 2019 ont été apportées par le projet de loi présenté cette semaine. Détails…

Lire la suite