Séjours au ski : les prix des locations de voiture flambent déjà

Budget Actu 0

Sans surprise, et après une inflation des tarifs déjà constatée cet été, les réservations de location de voiture pour la période hivernale 2021-2022 s’annoncent salées.

@pexelsdepixabay

A quelques semaines de l’ouverture des stations de ski, les premières tendances observées sur le comparateur en ligne Carigami à partir des réservations effectuées dans les Alpes (Albertville, Annecy, Chambéry, Genève, Grenoble, Lyon, Moûtiers et Nice) et les Pyrénées (Bayonne, Biarritz, Pau, Perpignan, Tarbes-Lourdes et Toulouse) pour la période du 1er décembre 2021 au 31 mars 2022 relèvent de fortes augmentations de prix par rapport à 2019.

Dans les Alpes, la journée de location affiche un prix moyen de 55€, en hausse de 62%. Dans les Pyrénées, le prix moyen d’une journée de location relevé par Carigami s’élève quant à lui à 52€, à +68%.

Des hausses de prix constatées depuis plusieurs mois

De fortes augmentations de prix avaient déjà été relevées chez les loueurs de véhicules cet été. A la source, une série de facteurs : les flottes de véhicules des sociétés se sont drastiquement réduites avec la crise, tandis que la majorité des Français partant en vacances ont réservé leurs séjours sur le territoire national.

Après une année d’enfer pour la filière – marquée par la faillite d’Hertz aux Etats-Unis et les déboires d'Europcar au sein du Vieux Continent – les entreprises ont bien sûr compté sur la reprise de l’activité touristique nationale pour se renflouer.

La toile de fond de la saison hivernale est sensiblement la même, avec deux difficultés supplémentaires pour les loueurs : la hausse des prix du carburant, et les pannes de production de la filière automobile qui ne leur permettent pas d’étoffer leur flotte aussi rapidement que prévu.

L’inflation des prix des locations a deux conséquences visibles sur les comportements de consommation, note Carigami :

  • Une baisse de la durée de location : 5,1 jours dans les Alpes contre 6,6 jours en temps normal, 5,5 jours dans les Pyrénées contre 7 jours en temps normal ;
  • Ainsi qu’une forte anticipation dans les réservations : 103,9 jours en amont du séjour pour les Alpes et 101,6 jours dans les Pyrénées cette année contre 45 jours en moyenne les années précédentes dans les deux massifs.
Commentaires
Quotidien
Actu0

Gare à la fraude aux chèques pendant les fêtes

Ce moyen de paiement reste le plus fraudé en France devant la carte bleue. La période de Noël est particulièrement propice à ces escroqueries, prévient la Banque de France.

Lire la suite