Retraites complémentaires du privé : une revalorisation autour de 5%

Seniors Actu 0

Le montant exact de la révision annuelle des pensions versées par l'Agirc-Arrco sera fixé le 6 octobre.

Reuters

Après celles des retraites de base – augmentées de 4% depuis le 1er juillet – les salariés du privé vont bientôt bénéficier de la hausse de leurs pensions complémentaires, qui sont révisées chaque année par l’Agirc-Arrco.

Cette revalorisation, qui interviendra le 1er novembre prochain, devrait être comprise entre 4,9% et 5,2%, rapporte ce jeudi Le Parisien. Son montant exact sera dévoilé le 6 octobre alors que les négociations se poursuivent entre les organisations patronales et syndicales de l’organisme. Dans tous les cas, l’augmentation des pensions du privé ne dépassera pas 5,2%, car cette hausse ne peut évoluer plus vite que les salaires, a précisé un administrateur de l’organisme à nos confrères.

Une hausse de nouveau inférieure à l'inflation

Comme en 2021, cette revalorisation des retraites du privé sera donc inférieure à la hausse générale des prix. L’an dernier, les pensions de l’Agirc-Arrco avaient été augmentées de 1%, représentant un montant de 850 millions d’euros pour le régime.

Alors que ces pensions sont normalement indexées sur l’inflation hors tabac, son conseil d’administration avait toutefois décider de le moduler de 0,5 point à la baisse pour préserver l’équilibre financier de ses caisses, qui ont particulièrement souffert de la crise économique liée à la pandémie de coronavirus. Des comptes qui avaient retrouvé rapidement leur équilibre, porté par la reprise post-Covid.

Avec la forte hausse de l’inflation actuelle – qui a atteint 5,3% (hors tabac) sur douze mois en août – la revalorisation annuelle des pensions sera onéreuse. Aux alentours de 5%, celle-ci devrait alourdir le budget de l’Agirc Arrco de quelque 4,2 milliards d’euros supplémentaires, rapportent nos confrères. Mais l'organisme est plutôt en bonne disposition financière cette année. L'AFP rapporte ce vendredi qu'il devrait bénéficier d'un excédent de 3,7 milliards d'euros en 2022. De quoi espérer des négociations en cours a minima 4,9% de revalorisation, sans déroger à l'exigence de disposer de six mois de réserves à un horizon de 15 ans.

Commentaires (2)
  • a1039
    a1039posté le 22.09.2022 à 18:42

    régime en excédent financiers d'après le récent rapport du COR. Où est l'erreur de revalorisation ?

  • crilou
    crilouposté le 22.09.2022 à 18:33

    les retraites trinquent

Quotidien
Actu0

Réforme des retraites : un projet pour Noël ?

L'option d'un amendement dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale a été écartée par Emmanuel Macron. Le gouvernement a finalement décidé de préparer un texte ad hoc qui sera présenté d'ici à la fin de l'année.

Lire la suite