Remise carburant : la réduction de 15 centimes se fera lors du passage en caisse

Budget Actu 0

La mesure surprise du gouvernement sera appliquée du 1er avril à la fin du mois de juillet.

Gouvernement

Annoncée par Jean Castex ce week-end dans une interview au Parisien, une réduction de 15 centimes par litre de carburant sera mise en place à partir du 1er avril pour une durée de quatre mois. « Cela signifie que pour chaque plein de 60 litres, vous économiserez 9 euros », promet le Premier ministre, précisant que la moyenne de 2 euros/litre pour le gazole et le sans plomb « est dépassée sur le territoire national et cela risque de durer ».

Ce coup de pouce exceptionnel de l’Etat, qui s’appliquera à tout le monde, aux ménages comme aux entreprises, sera déduit lors du passage en caisse : les prix affichés sur les totems des stations-services ne prendront pas en compte la remise des 15 centimes. Les consommateurs pourront ainsi mesurer le montant total de l’aide publique au moment du paiement en comparant le prix de leur plein avant et après la remise. Du côté des distributeurs, ces derniers se refont rembourser de leur côté par l’Etat.

L’exécutif souhaite ainsi rendre son nouveau coup de pouce – chiffré à 2 milliards d’euros - bien lisible auprès des ménages. Contrairement à l’option d’une baisse de la fiscalité – une piste qu’a par ailleurs toujours écartée le ministre de l’Economie – qui pourrait être "effacée" par une nouvelle hausse des prix du brut.

Les groupes pétroliers invités à participer à l'effort collectif

Selon les derniers chiffres de l’Union française des industries pétrolières, un litre de gazole à 1,88€ début mars supportait 0,92€ de fiscalité.

« Je demande aux pétroliers et aux distributeurs de fournir aussi un effort de leur côté. Compte tenu de leur situation financière, je les appelle à faire un geste complémentaire », déclare par ailleurs Jean Castex, un appel relayé ce lundi sur RTL par Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique.

Depuis l’annonce, par le président de la République, de la préparation d’un nouveau plan de résilience pour lutter contre les effets de la guerre en Ukraine sur l’économie française, l’exécutif a répété à plusieurs reprises que les mesures prévues seraient très ciblées et limitées aux ménages les plus en difficulté.

Cette remise carburant "surprise" du gouvernement, qui touche finalement tous les Français, et entrera en vigueur 10 jours avant le premier tour de l’élection présidentielle, est décriée par l’ensemble des concurrents d’Emmanuel Macron comme "électoraliste".

Propositions diverses

Les douze candidats à la présidentielle défendent des propositions très diverses pour lutter contre l’inflation des prix à la pompe, de l’indexation de l’indemnité des frais kilométriques sur les prix des carburants pour les entreprises chez Valérie Pécresse, au plafonnement du litre d’essence (Jean-Luc Mélenchon) en passant par l’instauration d’une taxe flottante (Fabien Roussel), la suppression de tout (Nathalie Artaud) ou partie (Nicolas Dupont-Aignan, Jean Lassalle, Marine Le Pen) de la fiscalité, de façon permanente ou transitoire (Anne Hidalgo).

Le plan de résilience du gouvernement sera présenté mercredi : il inclura des dispositifs d’aide aux entreprises des secteurs particulièrement touchés par les répercussions de la guerre en Ukraine. D’autres mesures à l’intention des ménages les plus fragiles pourraient aussi être prévues, notamment en ce qui concerne l’aide alimentaire.

Commentaires (4)
  • Utilisateur30802
    Utilisateur30802posté le 15.03.2022 à 19:15

    Macron distribue : carburant, fonctionnaires et après les élections passage à la caisse, c'est à dire un max d’impôts. Piège à gogos et ça "marche"

  • Utilisateur2150802
    Utilisateur2150802posté le 14.03.2022 à 22:19

    C est très bien !!!! Les Francais vertueux et patriotes ont l habitude de passer à la caisse d’épaule le 10 mai 1981 !!!!!!On ne change pas les voyous!!!!

  • john-mev
    john-mevposté le 14.03.2022 à 17:47

    C'est quoi un passage "en" caisse ? "En" ça veut dire "dedans". Donc on arrache le couvercle de la caisse, on se blottit à l'intérieur et là on a son bon de réduc ?
    Ne serait-ce pas "à la caisse" ?

  • Utilisateur2197093
    Utilisateur2197093posté le 14.03.2022 à 16:45

    juste le temps des élections présidentielles et législatives

Quotidien
Actu0

Achats alimentaires : l’inflation porte les ventes en ligne

Boostées par la crise sanitaire, les ventes en ligne de produits alimentaires ont bondi de près de 60% en trois ans et continuent de gagner du terrain. Avec l’inflation, les Français sont de plus en plus nombreux à opter pour les caddies numériques.

Lire la suite