RappelConso : les alertes et rappels de produits dangereux désormais référencés sur une plateforme nationale

Budget Actu 0

Le gouvernement vient de mettre en place un site Internet référençant les alertes de produits dangereux des fabricants.

Reuters

Lancé ce jeudi 1er avril, RappelConso permet aux consommateurs de retrouver l’ensemble des alertes et rappel de produits dangereux formulées par les professionnels.

Obligation déclarative

Cette plateforme a vocation à être exhaustive puisque tous les fabricants sont désormais dans l’obligation de signaler à ce service tous leurs rappels de produits. En cas de manquement ou de communication d’informations inexactes ou incomplètes, ils encourent une amende de 1.500€ par produit concerné par le rappel.

L’initiative est bienvenue : jusqu’à présent, les modalités de ces rappels n’étaient pas formalisées. Les consommateurs pouvaient en prendre connaissance par le biais de communications dispersées – essentiellement formulées sur les réseaux sociaux, les sites Internet des fabricants, et en magasin – ou par l’intermédiaire d’associations telles que l’UFC Que Choisir ou par le magazine 60 Millions de Consommateurs.

Produits référencés

La liste nationale sera alimentée en permanence. Sont concernés les produits "grands publics" alimentaires ou non, à l’exception des médicaments et dispositifs médicaux dont les rappels continuent d’être déclarés à l’Agence nationale de sécurité du médicament. Les aliments pour animaux sont également concernés, indique la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

La consultation de RappelConso est aujourd’hui ouverte aux internautes. Les professionnels ont pu commencer à l’alimenter il y a deux mois. Elle référence pour l’heure 160 produits, classés en dix catégories d’achats.

SignalConso

Depuis l'année dernière, les consommateurs ont de leur côté la possibilité de déclarer les anomalies rencontrées lors de leurs achats ou de leurs relations clientèles avec les professionnels sur SignalConso (affichage de prix, problème de commande, non respect des conditions contractuelles etc.). Ce service a déjà enregistré quelque 160.000 plaintes, qui sont ensuite relayées par l'Etat auprès des professionnels concernés. Les déclarations - qui peuvent être faites de façon anonyme - auraient reçu une réponse des sociétés dans 80% des cas, selon la DGCCRF

Commentaires