Que pèsent les billets de 100 et 200 euros ?

Budget Actu 0

Si les coupures de 100 euros représentent 12,7% du nombre de billets en circulation, le poids des coupures de 200 euros n’est que de 1,2%. Détails…

BCE

C’est fait. Comme annoncé en septembre dernier, la BCE a mis en circulation ce 28 mai de nouvelles coupures de 100 et 200 euros.

Comme les coupures de 5, 10, 20 et 50 euros (déjà renouvelées), ces nouveaux billets comportent des signes de sécurité innovants afin de limiter la contrefaçon. L’enjeu est toutefois ici un peu moins important que pour les coupures de 20 et 50 euros, ces dernières étant les plus contrefaites. L’enjeu est également moins important en termes de stocks de billets à renouveler.

1 billet sur 7

De fait, alors que les coupures de 20 et 50 euros représentent 64% des quelque 22,47 milliards de billets en circulation, les coupures de 100 euros sont bien plus rares. La BCE en recense 2,85 milliards, soit moins d’un billet sur 8. La proportion est encore plus faible pour les coupures de 200 euros puisqu’on en compte moins de 270 millions (deux fois moins que des billets de 500 euros). Ainsi, ensemble, ces grosses coupures de 100 et 200 euros représentent moins de 14% des billets actuellement en circulation (environ 1 billet sur 7).

Loin derrière les billets de 50 euros

Du fait de leur forte valeur faciale, leur poids est en revanche plus important lorsqu’on raisonne en valeur. Les billets en euros en circulation ont une valeur cumulée de 1.216 milliards d’euros. 23,4% de cette valeur provient des coupures de 100 euros (285 milliards d’euros) et 4,4% des coupures de 200 euros (53,9 milliards d’euros).

Malgré cela, les coupures de 100 et 200 euros sont loin d’égaler celle de 50 euros. Quasi majoritaire en nombre de billets, la coupure de 50 euros l’est aussi en valeur. L’ensemble des billets de 50 euros représentent une masse monétaire de 523,5 milliards d’euros.

Plus de billets de 500 euros

La première série de billets de la BCE comptait 7 coupures : de 5 à 500 euros. La série Europe se limitera quant à elle à 6 coupures. Comme annoncé en 2016, la BCE en en effet arrêté la production de billets de 500 euros fin 2018. Accusées de favoriser les fraudes et les activités criminelles, les coupures de 500 euros ne seront donc pas déclinées dans la série Europe. Les billets de 500 euros conserveront toutefois leur valeur sans limite de temps et seront retirés au fil de l’eau par la banque centrale. Leur disparition ne sera dès lors que très progressive.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Drones de loisir : n’oubliez pas l’assurance !

L’aéromodélisme est généralement couvert par l’assurance de responsabilité civile. Mais mieux vaut vérifier au préalable qu’il ne fait pas l’objet d’une exclusion.

Lire la suite