Protection sociale : 4,4% du PIB est consacré aux enfants

Enfants et Ados Actu 0

Prestations familiales, aides fiscales et soutiens divers... Le ministère des Affaires sociales vient de chiffrer à 94 milliards d’euros, les dépenses de la Nation directement liées aux enfants

Reuters

Un total de 715 milliards d’euros. C’est ce qu’a coûté la protection sociale en France en 2013, soit 33,8% du PIB. Mais au sein de cet ensemble, combien a pesé la politique familiale, c’est-à-dire l’enveloppe directement consacrée aux enfants ?

13% de la protection sociale pour les enfants

Pour la première fois, la Drees (ministère des Affaires sociales) s’est penchée sur la question et indique que l’effort de la Nation en faveur des enfants a représenté 94 milliards d’euros. Cela correspond à 4,4% du PIB et à 13% du coût total de la protection sociale.

Sans surprise, les prestations familiales légales versées par les organismes publics constituent le gros de la dépense avec 48,7 milliards d’euros (essentiellement en provenance de la Cnaf). Elles englobent diverses aides, des allocations familiales aux congés de naissance en passant par les allocations de rentrée scolaire.

La retraite plus lourde que la fiscalité

De façon plus surprenante, les droits familiaux de retraite arrivent en seconde position avec un coût de 18,4 milliards d’euros. Le poids des majorations pour enfants est par exemple de 9,2 milliards d’euros.

La fiscalité « familiale » complète le podium. La dépense est ici de 15,6 milliards d’euros dont 13 milliards pour le seul quotient familial. Les avantages fiscaux accordés pour la garde d’enfants se limitent quant à eux à 2 milliards d’euros.

A eux seuls, ces trois postes expliquent près de 90% de la dépense totale. Le reste provient des sommes attribuées directement par les employeurs et les organismes complémentaires (3,6 milliards), des prestations non affectées spécifiquement aux enfants (comme le logement) mais comportant une dimension familiale (5 milliards d’euros) ou encore des charges de gestion de la branche famille (2,7 milliards d’euros).

Commentaires
Quotidien
Fiche Pratique0

Tout savoir sur la nouvelle prime pour la rénovation énergétique

Pour les ménages les plus modestes, cette prime est désormais versée dès la fin des travaux et remplace à la fois le Crédit d’impôt transition énergétique et l’aide de l’ANAH pour les travaux d’isolation, de changement de chaudière ou de chauffage.

Lire la suite