Prime exceptionnelle de rentrée : le Parlement coupe la poire en deux

Budget Actu 0

L'aide exceptionnelle de rentrée sera finalement distribuée aux bénéficiaires des minimas sociaux comme à ceux touchant la prime d'activité, a tranché la commission mixte paritaire.

Reuters

La prime exceptionnelle de rentrée, que l’exécutif souhaitait verser aux bénéficiaires des minimas sociaux, mais qui avait été retoquée en première lecture au Sénat au profit d’une aide exclusivement réservée aux travailleurs modestes touchant la prime d’activité et de l’allocation adulte handicapée, sera finalement accordée à l’ensemble des allocataires des minimas sociaux comme à ceux de la prime d’activité.

La commission mixte paritaire, qui s’est réunie mercredi 3 août pour se prononcer sur le projet de loi de finances rectificative 2022, a en effet coupé la poire en deux en mêlant les deux dispositifs défendus par l'exécutif et l'opposition de droite.

1,1 milliard d'euros alloués

Le coup de pouce apporté aux ménages modestes à la rentrée sera donc invariablement distribué aux personnes éligibles à ces aides, qu'elles soient sans emploi ou en en activité professionnelle.

« Cet accord permet d’aider aussi les travailleurs qui ont de bas revenus et sont frappés de plein fouet par la hausse de l’inflation dans leur quotidien », s’est réjoui le rapporteur général de la commission des finances du Sénat Jean-François Husson. « Ça permet à tout le monde de sortir par le haut, après cet amendement inique et scandaleux », a déclaré pour sa part au Monde Rémi Féraud, sénateur PS de Paris.

Pour financer cette mesure, une ligne budgétaire supplémentaire de 100 millions d’euros par rapport à l’enveloppe initialement prévue de 1 milliard d’euro sera débloquée par le gouvernement. Son montant sera de 100€ par foyer auxquels s'ajoutent 50€ par enfant à charge.

Commentaires (1)
  • Utilisateur2150802
    Utilisateur2150802posté le 04.08.2022 à 23:03

    Trop d aides de toutes façons pour une France qui sombre dans la fainéantise et l assistanat et dans laquelle , seuls les immigrés , inoccupés et surréalités , font des gosses .

Quotidien
Actu0

Inflation : bientôt 1€ minimum le litre de lait ?

La sècheresse qui touche le territoire français depuis le mois de mai frappe de plein fouet la production de lait. Nouveau coup de chaud sur les prix des produits laitiers et potentielles pénuries à prévoir dans les prochains mois...

Lire la suite