Plus que 3 semaines pour bénéficier du "coup de pouce vélo"

Budget Actu 0

La réduction de 50 € (hors taxes) s’applique aussi bien sur le remplacement de pièces que le coût de la main d’œuvre dans le réseau d'établissements partenaires.

reuters

Si vous n’avez pas encore fait réparer votre vélo grâce à l’aide de 50 € (hors taxes) mise en place à la sortie du premier confinement, il ne vous reste plus que 3 semaines pour en bénéficier. Cette subvention baptisée "coup de pouce vélo" avait été prolongée jusqu’au 31 mars 2021 dans un contexte où le gouvernement souhaite toujours inciter les Français à faire le choix du vélo pour leurs déplacements.

Pour quelles réparations ?

La réduction s’applique aussi bien sur le remplacement de pièces que le coût de la main d’œuvre dans le réseau d'établissements partenaires. Toutes les opérations de réparation et même d'auto-réparation dans un atelier référencé sont éligibles tant qu’elles permettent à votre vélo de rouler en toute sécurité : changement de pneus, remise en état de freins, changement de la chaîne ou du câble de dérailleur... Le forfait ne comprend pas les accessoires de sécurité tels que les antivols, gilet réfléchissant ou casque. Concernant l'éclairage, il est éligible uniquement s'il est solidaire du vélo, c'est-à-dire qui ne peut pas être retiré, comme une lampe dynamo par exemple.

50€ hors taxes

Vous ne pouvez bénéficier de cette réduction qu’une seule fois par vélo. Votre identité ainsi que l’identification du vélo (marque, modèle, marquage, numéro de série et photo) seront vérifiées. Si le forfait de réparation est inférieur à 50€ hors taxes, seule la TVA restante vous sera facturée. Si le forfait de réparation est supérieur à 50€ hors taxes, une réduction de 50 € sera appliquée sur votre facture.

a savoir

Le « coup de pouce vélo » peut aussi permettre la prise en charge d'une séance d'accompagnement à l'usage du vélo (prise en main, circulation en ville, itinéraire adapté, etc.) au sein d’un réseau de vélo-écoles.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Chèque alimentaire : priorité aux 18-25 ans ?

Proposition issue de la Convention citoyenne pour le Climat, la mise en place d'un chèque alimentaire pourrait d'abord être réservée aux jeunes, a fait savoir ce matin Julien Denormandie sur le plateau de BFMTV.

Lire la suite