Patrimoine des candidats à la présidentielle : qui sont les plus riches et les plus modestes ?

Budget Actu 0

Les déclarations de patrimoine des douze personnalités politique dans la course à l'élection ont été publiées mardi.

Reuters

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a mis en ligne mardi 8 mars les déclarations de patrimoine et d’intérêts et d’activité des douze candidats à l’élection présidentielle.

On connaissait déjà l’état du patrimoine d’Emmanuel Macron, publié en décembre pour la fin de son mandat, mais sa nouvelle candidature lui impose de publier une nouvelle déclaration actualisée.

La plupart de ses concurrents s’étaient aussi pliés à l’exercice par le passé en raison de leur mandat public (élu du parlement, député européen, conseiller régional, départemental, municipal…) qui exige ces déclarations en début et en fin de mandat, ou de leur précédente candidature à la même élection.

Le portefeuille du président de la République est singulier. Le locataire dispose pour l’essentiel d’un montant élevé de liquidités, réparti en une dizaine de comptes courants et produits d’épargne défiscalisés, détenus en commun avec sa femme ou individuellement, et n’est propriétaire d’aucun bien immobilier.

Les candidats les plus fortunés : Valérie Pécresse et Eric Zemmour

Parmi les candidats en lice cette année, ce sont Valérie Pécresse et Eric Zemmour qui disposent des patrimoines les plus importants.

A l’inverse du président de la République, la présidente LR du conseil régional d’Ile-de-France et le président de Reconquête ont investi dans la pierre.

Valérie Pécresse, la plus fortunée des candidats à l’élection, est détentrice, en commun avec son conjoint, de trois maisons individuelles (2,3M€, 1,8M€ et 20.000€) ainsi que de terres agricoles (50.000€).

Mais son patrimoine, étoffé et diversifié, ne s’arrête pas là. La candidate LR dispose aussi de sept contrats d’assurance vie et d’épargne retraite d’une valeur totale de plus de 2,47 millions d’euros (détenus individuellement ou en commun), d’épargne liquide (139.000€ environ), d’actions et de stocks options General Electric (1,07M€ d’actions et 120.375€ de stocks options), et de l’entreprise dirigée par son mari (2,24M€ de stocks options, plus 309.829€ de parts).

Enfin, sa déclaration fait état de 120.277€ sur un compte-titre, de trois œuvres d’art contemporain (une lithographie de Miro, et deux peintures des artistes Mitro et Helion) d’une valeur totale de 59.000€ et d’une Citroën C4 (5.000€ à l’argus).

A noter que Madame Pécresse est par ailleurs relativement peu endettée, avec un seul emprunt immobilier en cours, de 900.000€, contracté en 2017 pour une durée de 20 ans.

Le portefeuille d’Eric Zemmour repose principalement sur cinq appartements parisiens – d’une valeur totale de plus de 4,68 millions pour ses propres parts – complété des parts de sa propre maison d’édition (90% du capital, soit 1,53M€) et de deux contrats d’assurance vie (444.336€).

M. Zemmour a contracté plusieurs prêts pour financer ses acquisitions immobilières. L’un d’eux arrive à échéance cette année, les autres en 2027 et en 2031. Aux antipodes du patrimoine d’Emmanuel Macron, celui de M. Zemmour est très peu liquide, ses fonds placés sur des comptes bancaires et livrets sont inférieurs à 13.600€.

Les plus modestes : Nathalie Artaud et Philippe Poutou

De l’autre côté du tableau, les patrimoines déclarés les plus modestes sont ceux des deux candidats anticapitalistes, Nathalie Artaud et Philippe Poutou.

Le candidat du NPA est titulaire d’un compte-courant (49.000€ environ), d’une compte épargne logement (15.362€), et d’un livret de développement durable (12.126€) au Crédit Mutuel, ainsi que d’un livret A à la Banque Postale (22.590€). En dehors de ces produits d’épargne, M. Poutou n’a qu’un seul autre actif : une Peugeot 308 acquise en 2020, cotée 22.500€ à l’argus.

Nathalie Artaud est propriétaire à 50% d’un appartement de 48 m2 à Pantin (93) acquis en 2009. La valeur de ses parts est actuellement estimée à 177.600€. Cliente de la Banque Postale, elle compte un peu plus de 8.200€ sur un compte-courant et un compte-courant joint, de 13.783€ sur un livret A, et de 14.782€ sur un compte épargne logement. Son automobile, une C3 de 2006, vaut 3.500€.

L’ensemble des déclarations est consultable sur le site de la Haute autorité jusqu’au premier tour de l’élection. Entre le 1er et le second tour, seules celles des candidats qualifiés resteront en ligne jusqu’à la proclamation des résultats du scrutin.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Ce qui change au 1er mai

La principale nouveauté concerne le montant du salaire minimum. Revalorisé en octobre dernier, puis en janvier, le Smic sera encore augmenté le 1er mai.

Lire la suite