Mesures sociales : de nombreuses questions techniques restent à régler

Budget Actu 0

Qu’il s’agisse du Smic ou de la CSG sur les retraites, Emmanuel Macron n’est pas entré dans le détail des mesures annoncées. Le gouvernement va devoir préciser leur portée.

Reuters

100 euros de plus pour le Smic, pas de hausse de CSG en dessous de 2.000 euros de retraite, prime défiscalisée… Emmanuel Macron a amorcé hier soir un virage social. Ces mesures suffiront-elles à calmer la colère des gilets jaunes ? Pour répondre, il faudra déjà connaître la portée précise de ces annonces car le président de la République n’est pas entré dans les détails.

Smic

Le Smic augmentera de 100 euros en janvier sans surcoût pour les employeurs. A priori, le gouvernement veut agir via la prime d’activité. Mais d’autres points restent à éclaircir.

Ce geste portera-t-il sur le Smic net ou le Smic brut ? On peut supposer que le président de la République évoquait le Smic brut. Toutefois, cela devra être précisé.

Ce montant de 100 euros intègre-t-il la revalorisation légale ? Pour mémoire, le Smic horaire (9,88 euros) devrait augmenter de 1,6% en janvier. Ainsi, le Smic brut mensuel devrait déjà passer de 1.498,50 euros à 1.522,50 euros. L’annonce d’Emmanuel Macron pourrait donc consister à compléter la hausse à hauteur de 75 euros environ.

Reste enfin le cas de ceux qui sont légèrement au-dessus du Smic. Auront-ils droit à un coup de pouce également ? La mesure sera-t-elle dégressive ou ne concernera-t-elle que ceux qui sont au Smic ?

CSG et retraite

Emmanuel Macron a aussi souhaité revenir sur la hausse de CSG pour les retraités, du moins pour ceux qui gagnent moins de 2.000 euros.

Pour mémoire, le taux est passé de 6,6% à 8,3% en janvier dernier pour ceux qui ont plus de 14.375 euros de revenus (1.198 euros par mois).

Le projet devrait donc ramener à 6,6% les retraités qui perçoivent entre 14.375 euros et 24.000 euros par an (ceux qui sont en dessous de 14.375 euros paient actuellement 3,8%, voire 0%, de CSG).

Il restera tout de même à préciser si le barème envisagé est aussi basé sur le RFR. Il conviendra aussi d’éclaircir le cas des couples. Actuellement, un célibataire paie la CSG au taux réduit s’il a moins de 14.375 euros, mais pour un couple la limite n’est pas deux fois plus élevée. Elle est de 22.051 euros (soit 1.837 euros par mois dans le foyer).

En reprenant les mêmes proportions, les couples reviendraient par exemple au taux de 6,6% en dessous de 36.815 euros de revenus (3.068 euros par mois dans le foyer).

Primes et heures supplémentaires

Enfin, les heures supplémentaires seront défiscalisées et les employeurs pourront verser des primes de fin d’année sans impôt ni cotisations. Il sera ici important de savoir si le gouvernement fixe des limites en termes de volumes d’heures, de montants de primes ou s’il veut cibler une catégorie de salariés en particulier.

Chiffrage

Bien entendu, ces précisions permettront à chacun de savoir s’il entre ou non dans le champ des mesures. Des détails seront aussi nécessaires pour chiffrer le coût global de ces annonces sur le budget de l’Etat.

Commentaires (1)
  • frontignan34
    frontignan34posté le 11.12.2018 à 15:04

    Le flou est-il volontairement laissé pour éviter de nouvelles manifs ?
    Comment savoir si un couple de retraités sera toujours soumis à la CSG au taux de 8,3 sans précisions complémentaires?

Quotidien
Analyse0

Retraites : ce qui va changer en 2019

Plusieurs évolutions sont attendues l’année prochaine à la fois pour les retraités et les actifs qui préparent leur retraite.

Lire la suite
Quotidien
Fiche Pratique0

Prime exceptionnelle : le détail de la mesure

Le texte de loi adopté en fin de semaine dernière par le Parlement limite l’exonération à 1.000 euros pour les salariés ayant perçu moins de trois fois le Smic en 2018.

Lire la suite
Quotidien
Analyse0

Retraites : bénéficierez-vous d’un geste sur la CSG en 2019 ?

Emmanuel Macron a promis un retour à l’ancien taux en dessous de 2.000 euros par mois. Des précisions sur le barème exact qui sera appliqué en 2019 ont été apportées par le projet de loi présenté cette semaine. Détails…

Lire la suite