Les petites retraites n'augmenteront pas le 1er octobre

Seniors Actu 0

Les retraités modestes vont faire les frais de la baisse de l’inflation... et d’un mode calcul qui cette année ne leur sera pas favorable

Reuters

Les retraités percevant moins de 1.200 euros par mois vont être déçus. Récemment, l’administration avait prévenu que la revalorisation du 1er octobre pourrait intervenir plus tard que prévu du fait des difficultés à faire remonter les informations nécessaires des différents régimes. Finalement, cette revalorisation sera purement et simplement annulée.

La raison du recul est simple. La revalorisation des retraites est basée sur la prévision d’inflation de l’année en cours. Mais elle doit également tenir compte du rattrapage à effectuer par rapport à l’année précédente.

En clair, si la revalorisation de l’année précédente a été sous-estimée (par rapport à l’inflation réelle), les retraités bénéficient d’un coup de pouce supplémentaire. Si en revanche, la hausse de l’année précédente a été supérieure à l’inflation constatée, une rectification à la baisse doit alors être intégrée au calcul.

L’impact du rattrapage par rapport à 2013

La dernière revalorisation des retraites (printemps 2013) ayant été supérieure à l’inflation, le gouvernement avait prévu de longue date d’en tenir compte, c’est-à-dire de retrancher 0,5% au titre de correction.

Lorsque la prévision d’inflation pour 2014 était encore de 1,1%, cela laissait entrevoir une hausse des petites retraites de 0,6%. Mais depuis, le gouvernement a ramené sa prévision d’inflation à 0,5%. Le calcul est donc facile à effectuer. 0,5% moins 0,5% étant égal à 0, les retraités modestes verront (comme les autres retraités) leur pension stagner le 1er octobre prochain.

Commentaires (3)
  • ab380
    ab380posté le 12.09.2014 à 18:13

    Il faut remettre les jours de carence du Public que Lebranchu, la super syndicaliste des Fonctionnaires, s'est empressé d'enlever pour permettre à ceux ci d'être en maladie tt en étant payés

  • berkowi
    berkowiposté le 12.09.2014 à 17:54

    Autrement dit le titre de l'article qui tant à faire croire que le gouvernement a gelé les petites retraites est faux. Il aurait fallu dire que les retraites n'ont pas été augmentées du fait de la faible inflation. Le résultat est le même mais les causes sont différentes. Mais c'est actuellement la mode chez les journalistes de faire croire que tout est de la faute soit de Valls soit de Hollande. C'est le "French bashing" !! Il faudra bien un jour que les journalistes re-fassent leurs métiers et écrivent de nouveaux de véritable analyses.

  • nicooo
    nicoooposté le 12.09.2014 à 14:16

    Il faut donc baisser les retraites supérieures à 1200 euros.

    Et également ne pas revaloriser le minimum retraite (ceux qui n'ont quasiment jamais cotisé).