Les paris sportifs de l’Euro 2016 de football dépassent déjà 130 millions d’euros

Budget Actu 0

Le match d’ouverture entre la France et la Roumanie avait notamment réuni plus de 9 millions d’euros de mises.

Reuters

Gratuits ou payants, les jeux et concours de pronostics mettant en scène les matchs de l’Euro 2016 de football se multiplient actuellement. S’agissant des paris sportifs payants, on estime que plus de 130 millions d’euros ont déjà été misés par les joueurs français depuis le début de l’Euro le 10 juin dernier.

60 milliards dans le monde

Environ la moitié de ces paris ont été réalisés sur les sites des 12 opérateurs agréés par l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL) et l’autre moitié dans les points de vente «ParionsSport» de la Française des jeux (presse, bar, tabac). Le match d’ouverture entre la France et la Roumanie avait notamment réuni plus de 9 millions d’euros de mises. Au niveau mondial, L’UEFA évalue même à 60 milliards d’euros les sommes qui vont être pariées sur l’ensemble de la compétition jusqu’au 10 juillet.

L'Autorité de Régulation veille

La période actuelle requiert donc une vigilance particulière de la part de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne. Chargée de mettre en place des moyens de régulation, d’information et de contrôle pour protéger les joueurs, de prévenir l’addiction au jeu et bien sûr de lutter contre la fraude, l’ARJEL recevra ce mardi après-midi la visite du ministre chargé des sports, Patrick Kanner.

Surveillance en direct

Le ministre viendra assister au dispositif de surveillance des paris pour l’Euro 2016 avec la surveillance en direct ce soir du match Portugal-Hongrie. Patrick Kanner participera aussi à la réunion du groupe d’analyse et de coordination, avec les résultats des analyses des 4 matches de la veille et les analyses chiffrées des 4 matches à venir.

Sur les sites de paris sportifs, l’Espagne est favorite pour la victoire finale avec une cote de 4, devant la France (4,6) et l’Allemagne (5,25). La plus forte cote est pour la Turquie (500) qui n’est pas encore assurée de sa qualification en huitième de finales…

Commentaires (1)
  • hmarc1
    hmarc1posté le 21.06.2016 à 12:20

    Et il n'y a plus d'argent. Parce que il y a ceux qui gagnent, peu et ceux qui perdent, nombreux. L'espoir fait vivre mais n'aide pas à vivre.

Quotidien
Actu0

Inégalités : une aggravation inquiétante ?

Selon un rapport, les inégalités de revenus et de patrimoine se sont creusées ces dernières décennies et pourraient s’accroître à l’avenir en l’absence de mesures fortes.

Lire la suite