Les nouvelles aides pour les équipements de chauffage à base d'énergies renouvelables

Budget Actu 0

La prime de transition énergétique "MaPrimeRénov" est majorée de 1.000 € à partir du 15 avril 2022 et jusqu'au 31 décembre 2022.

Reuters

Dans le cadre du plan de résilience économique et sociale, le gouvernement a décidé de donner un coup de pouce supplémentaire aux aides à l'installation de certains équipements de chauffage fonctionnant à partir d'énergies renouvelables.

Concrètement, la prime de transition énergétique "MaPrimeRénov" est majorée de 1.000 € à partir du 15 avril 2022 et jusqu'au 31 décembre 2022 pour les forfaits relatifs à l'installation de chaudières à alimentation automatique ou manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasses, chauffage fonctionnant à l'énergie solaire thermique, pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques (alimentée en chaleur par des panneaux solaires) et pompes à chaleur traditionnelles air/eau.

  • Pour les chaudières à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasses, MaPrimeRénov' est portée de 10.000 à 11.000 € pour les ménages aux ressources très modestes, de 8.000 à 9.000 € pour les ménages aux ressources modestes et de 4.000 à 5.000 € pour les ménages aux ressources intermédiaires.
  • Pour les chaudières à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasses, MaPrimeRénov' passe de 7.000 à 8.000 € pour les ménages aux ressources très modestes, de 5.500 à 6.500 € pour les ménages aux ressources modestes et de 2.000 à 3.000 € pour les ménages aux ressources intermédiaires.
  • Pour les équipements de production de chauffage fonctionnant à l'énergie solaire thermique, MaPrimeRénov' est portée de 10.000 à 11.000 € pour les ménages aux ressources très modestes, de 8.000 à 9.000 € pour les ménages aux ressources modestes et de 4.000 à 5.000 € pour les ménages aux ressources intermédiaires.
  • Concernant les pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques, MaPrimeRénov' est portée de 10.000 à 11.000 € pour les ménages aux ressources très modestes, de 8.000 à 9.000 € pour les ménages aux ressources modestes et de 4.000 à 5.000 € pour les ménages aux ressources intermédiaires. Le plafond des dépenses éligibles reste à 16.000 €.
  • Pour les pompes à chaleur classiques air/ eau, MaPrimeRénov' est portée de 4.000 à 5.000 € pour les ménages aux ressources très modestes, de 3.000 à 4.000 € pour les ménages aux ressources modestes et de 2.000 à 3.000 € pour les ménages aux ressources intermédiaires.

a savoir

Les aides relatives à l'installation d'une chaudière au gaz à très haute performance énergétique seront par ailleurs supprimées à partir du 1er janvier 2023.

Plafonds de ressources à ne pas dépasser selon la taille du foyer (revenu fiscal de référence N-1)
Source : Agence Nationale de l'Habitat pour les dossiers déposés en 2022
Ménages très modestes en Île-de-FranceMénages très modestes pour les autres régions
1 personne21.123 €15.262 €
2 personnes31.003 €22.320 €
3 personnes37.232 €26.844 €
4 personnes43.472 €31.359 €
5 personnes49.736 €35.894 €
Plafonds de ressources à ne pas dépasser selon la taille du foyer (revenu fiscal de référence N-1)
Source : Agence Nationale de l'Habitat pour les dossiers déposés en 2022
Ménages modestes en Île-de-FranceMénages modestes pour les autres régions
1 personne25.714 €19.565 €
2 personnes37.739 €28.614 €
3 personnes45.326 €34.411 €
4 personnes52.925 €40.201 €
5 personnes60.546 €46.015 €
Plafonds de ressources à ne pas dépasser selon la taille du foyer (revenu fiscal de référence N-1)
Source : Agence Nationale de l'Habitat pour les dossiers déposés en 2022
Ménages intermédiaires en Île-de-FranceMénages intermédiaires pour les autres régions
1 personne38.184 €29.148 €
2 personnes56.130 €42.848 €
3 personnes67.585 €51.592 €
4 personnes79.041 €60.336 €
5 personnes90.496 €69.081 €
Commentaires
Quotidien
Actu0

Achats alimentaires : l’inflation porte les ventes en ligne

Boostées par la crise sanitaire, les ventes en ligne de produits alimentaires ont bondi de près de 60% en trois ans et continuent de gagner du terrain. Avec l’inflation, les Français sont de plus en plus nombreux à opter pour les caddies numériques.

Lire la suite