Les inondations estivales devraient faire exploser le prix des assurances en Europe

Banque Assurance Actu 0

La multiplication des catastrophes climatiques au sein du Vieux Continent va saler la note des assurés. L'année 2021 s'annonce particulièrement onéreuse.

Reuters

Entre inondations et sécheresses à répétition, le prix des assurances en Europe devrait probablement augmenter cette année, a prévenu la société allemande Munich Re, à l’occasion de la présentation de ses résultats financiers.

L’impact des inondations subies dans le Vieux Continent cet été devrait coûter au réassureur quelque 500 millions d’euros, rapportent Les Echos.

Ces événements climatiques devraient au total amputer le secteur en Europe de 6 à 7 milliards d’euros, sans compter les dommages subis par la sécheresse au printemps qui a entraîné une série d’incendies, notamment en Grèce, évalue le département Catastrophe Insight du courtier Aon, dont le directeur général, Steve Bowen, prédit que cette année « sera l’une des plus coûteuses que les assureurs européens auront connue pendant des années ».

Déjà 15 milliards de dollars de pertes

D’après Catastrophe Insight, les pertes depuis le 1er janvier seraient déjà proches des 15 milliards de dollars, dont près de la moitié en raison des inondations, à un niveau inédit depuis 2013.

Pour autant, le niveau d’augmentation des prix des assurances pour 2021, en particulier celles couvrant les habitations, reste pour l’heure difficile à prévoir, car l’automne et l’hiver sont des périodes propices aux tempêtes.

Inéluctablement, le réchauffement climatique promet de peser lourdement sur les frais d’assurance des contribuables : en France, d’après, l’ACPR (l’organisme de contrôle du secteur), le coût des sinistres liés au changement climatique pourrait être multiplié par 5 à 6 dans certains départements français d'ici à 2050.

Commentaires