Les habitudes de paiement des Français bousculées par la Gen Z

Enfants et Ados Actu 0

Si près de neuf Français sur dix sont encore titulaires d’un compte dans une banque traditionnelle et restent très attachés à leur carte bancaire pour régler leurs achats, de nouveaux usages s’instaurent chez les 18-25 ans.

Reuters

Premiers clients des néobanques et des fintechs, ils règlent leurs achats par smartphone, sont adeptes des programmes fidélités "numériques" et de l’ "instant payment" : les habitudes de paiement des jeunes de 18 à 25 ans, issus de la génération Z, se démarquent fortement de leurs aînés, montre une enquête réalisée par la société Galitt sur les nouveaux usages et les attentes des consommateurs en la matière.

Si près de neuf Français sur dix sont encore titulaires d’un compte dans une banque traditionnelle et restent très attachés à leur carte bancaire pour régler leurs achats au quotidien, de nouvelles habitudes s’instaurent chez la jeune génération : 43% des 18-25 ans sont aujourd’hui utilisateurs de services de banques en ligne et/ou de fintechs, contre 27% des 26-50 ans, et 12% des 51-65 ans.

Pendant des années, la carte bleue, fierté française, le cash, et les virements ont été les moyens de paiement favoris de tous les consommateurs. Mais avec la digitalisation des services financiers, la donne a changé : est apparue une sorte de gouffre "générationnel" des habitudes de consommation, et avec elles, des usages bancaires.

Les jeunes plus à l'aise avec l'identification biométrique

Particulièrement à l’aise avec leur smartphone et les applications numériques, la génération Z est bien plus disposée que la moyenne des Français à utiliser son smartphone pour le paiement sans contact, ou encore à régler à l’aide d’un QR Code (52%).

Elle accorde aussi davantage sa confiance aux méthodes d’authentification les plus "récentes" pour les paiements en ligne : 42% des 18-25 ans considèrent que l’authentification faciale est "rassurante", et 37% sont convaincus par l’empreinte digitale, alors que l’identification biométrique ne recueille l’adhésion qu’un quart des Français en moyenne, qui lui préfèrent les "classiques" mots de passe et SMS.

De la même façon, les 18-25 ans sont aussi particulièrement adeptes des programmes fidélité intégrés dans leurs smartphones, ainsi que de l’Instant Payment, qui permet de réaliser des virements bancaires instantanés : 53% considèrent que ce service leur permet de mieux gérer leur argent (contre 43% des Français).

Commentaires