Le prix des voitures neuves a enflé de 4,5% en 2016

Budget Actu 0

Les acheteurs ont déboursé en moyenne 24.300 euros en France selon des données dévoilées par les Echos. Technologie et normes environnementale expliquent les surcoûts

Reuters

L’absence d’inflation ne concerne par le marché automobile. Cette année, le prix moyen d’une voiture neuve a augmenté de 4,5%, à 24.300 euros, selon des chiffres de la New Car Buyer Survey relayés par Les Echos.

Plus spectaculaire encore, l’enquête révèle qu’en 10 ans, la facture moyenne a progressé de 4.000 euros, en dépit des remises accordées. Certes, ce chiffre ne tient pas compte de l’inflation. Mais selon nos calculs, sur cette période, le prix des voitures neuves a augmenté de près de 7% corrigé de l’inflation.

Pourquoi une telle envolée ? La réponse est à chercher du côté de l’équipement. Aides à la conduite et systèmes de communication embarqués renchérissent le coût des véhicules. L’étude pointe aussi le coût des normes environnementales (500 euros par voiture pour la norme Euro 6).

La progression du prix moyen est enfin à rapprocher des gains de parts de marché enregistrés par les marques premium. Leur prix de vente a de fait gagné 18% en dix ans pour dépasser les 42.000 euros cette année.

Conséquence, le profil des acquéreurs évolue. Comme l’ont déjà montré d’autres enquêtes, l’âge moyen des clients augmente. En 2000, il était de 48 ans. Cette année, les acquéreurs de véhicules neufs avaient en moyenne 56 ans…

Commentaires
Quotidien
Analyse0

Retraites : ce qui va changer en 2019

Plusieurs évolutions sont attendues l’année prochaine à la fois pour les retraités et les actifs qui préparent leur retraite.

Lire la suite
Quotidien
Fiche Pratique0

Prime exceptionnelle : le détail de la mesure

Le texte de loi adopté en fin de semaine dernière par le Parlement limite l’exonération à 1.000 euros pour les salariés ayant perçu moins de trois fois le Smic en 2018.

Lire la suite
Quotidien
Analyse0

Retraites : bénéficierez-vous d’un geste sur la CSG en 2019 ?

Emmanuel Macron a promis un retour à l’ancien taux en dessous de 2.000 euros par mois. Des précisions sur le barème exact qui sera appliqué en 2019 ont été apportées par le projet de loi présenté cette semaine. Détails…

Lire la suite