Le prix des assurances habitation a légèrement augmenté en 2021

Banque Assurance Actu 0

Stable pour les appartements, en petite hausse pour les maisons, l'évolution des tarifs de ces couvertures obligatoires varie selon les régions.

iStock

A 216€ en moyenne, le prix moyen des assurances habitation est cette année en légère augmentation par rapport à 2020 (+0,9%), selon une étude du comparateur en ligne Assurland.com sur les tarifs des assurances habitation.

Stables pour les appartements (à 180€), ces tarifs ont un peu augmenté pour les maisons (+1,6%, à 252€). Derrière ces moyennes, Assurland.com relève quelques disparités selon les régions.

+2,2% en Paca pour les appartements

Pour les appartements, en Provence-Alpes-Côte-d’Azur (233€), en particulier, la hausse des prix est plus élevée (+2,2%), avec des niveaux qui s’alignent désormais sur l’Ile-de-France (233€), historiquement la plus chère à assurer. Cette inflation s’explique car la région Paca est de plus en plus exposée aux risques de catastrophe naturelle ainsi qu’aux cambriolages (2e zone la plus touchée après la région parisienne).

A l’inverse, les habitants de la Bretagne, des Pays de la Loire et du Centre-Val de Loire profitent de frais d’assurance beaucoup plus doux, s’élevant respectivement en moyenne à 137€, 153€ et 154€.

+3,7% en Normandie pour les maisons

Côté maisons, l’effet "confinement" et l’engouement des acheteurs pour ces types de biens ont fait un peu monter les prix. La Normandie, qui fait partie des régions les plus prisées par les franciliens, connaît la plus forte augmentation depuis le début de l’année (+ 3,7%, 225€), note l’étude.

Et comme pour les appartements, les tarifs sont élevés en Ile-de-France et en Paca (320€ et 302€), et plus abordables en Bretagne et dans les Pays de la Loire (207€ et 223€).

Les formules supérieures privilégiées pour les maisons

Assurland.com relève par ailleurs que dans plus de la moitié des cas, les assurés optent pour une formule de base, les personnes habitant en appartement étant moins disposées à souscrire à des options supplémentaires (31%) que ceux en maison (56%), où le "capital mobilier", correspondant à la valeur de l’ensemble des équipements, est plus élevé (33.000€ contre 18.500€ pour les appartements).

A noter que les formules supérieures – qui incluent par exemple la couverture de dommages électriques, d’objets de valeurs et le remplacement à neuf du mobilier de base – sont environ 20 à 25% plus chères par rapport à une formule de base.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Gare à la fraude aux chèques pendant les fêtes

Ce moyen de paiement reste le plus fraudé en France devant la carte bleue. La période de Noël est particulièrement propice à ces escroqueries, prévient la Banque de France.

Lire la suite