Le crédit d’impôt sur les travaux de rénovation énergétique sera remplacé par une prime en 2019

Budget Actu 0

Confirmant la promesse de campagne d'Emmanuel Macron, Nicolas Hulot a proposé que le crédit d’impôt se transforme en prime versée dès que les travaux seront achevés.

Boursier.com

Le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a confirmé dans une interview à « Libération » la transformation prochaine du Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) en prime immédiatement perceptible au moment des travaux pour éviter le décalage actuel qui aboutit à un crédit d’impôt souvent perçu longtemps après les travaux. Cet ajustement faisait partie des promesses de campagne d’Emmanuel Macron concernant la rénovation énergétique.

Aujourd’hui, pour des travaux éligibles au CITE réalisés au printemps 2017, comme la pose de double-vitrage ou l’isolation d’une toiture, leur montant sera déclaré au printemps 2018 sur sa feuille d’impôt. Il faut donc attendre au moins un an pour bénéficier de la réduction d’impôt qui concernera l’impôt payé en 2018.

A partir de 2019

Nicolas Hulot a proposé que le crédit d’impôt se transforme en prime versée dès que les travaux seront achevés à partir de 2019. Il s’agit surtout de mieux aider les ménages aux ressources modestes. D’ici à la mise en place de cette prime en 2019, le ministre précise que le Cite sera reconduit mais avec un périmètre adapté.

Réduction d’impôt de 30%

Ce dispositif permet actuellement de déduire de ses impôts 30% des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique tels que l'isolation, le changement de fenêtres ou de volets. Pour bénéficier de cette aide, vous devez recourir à des professionnels reconnus garant de l’environnement (RGE). Le logement concerné par les travaux doit constituer votre habitation principale et être achevé depuis plus de 2 ans.

Jusqu'à 16 000 € pour un couple

Le crédit d'impôt est plafonné à 8 000 € pour une personne seule  et à 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge (200 € par enfant en résidence alternée). Les montants sont à renseigner lors de sa déclaration de revenus sur le formulaire 2042 RICI.

Chaudière au fioul

Nicolas Hulot évoque aussi une nouvelle aide pouvant aller jusqu’à 3 000 euros pour les ménages aux moyens les plus modestes qui veulent changer une chaudière au fioul très polluante pour un système de chauffage fonctionnant avec des énergies renouvelables comme le bois ou les pompes à chaleur.

TRAVAUX ELIGIBLES AU CITE EN 2017

  • isolation des parois opaques (murs)
  • isolation des parois opaques (toitures)
  • isolation des parois vitrées (double vitrage)
  • protection des murs, toitures ou parois vitrées contre le rayonnement solaire
  • équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant au bois ou autre biomasse
  • équipements de production d’ECS fonctionnant à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur
  • chaudières à condensation ou à micro-cogénération, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse, énergie éolienne)
  • isolation thermique des planchers bas
  • volets isolants ou portes d’entrées donnant sur l’extérieur
  • régulation et programmation du chauffage
  • appareils permettant d’individualiser les frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire
  • calorifugeage
  • raccordement à un réseau de chaleur
  • réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire
  • borne de recharge de véhicule électrique
Commentaires
Quotidien
Actu0

Smic : une hausse de 1,2% en janvier ?

C’est la hausse théorique qui devrait être appliquée le mois prochain en appliquant la formule de revalorisation automatique. Le Smic horaire passerait ainsi à 9,88 euros bruts de l’heure.

Lire la suite
Quotidien
Actu0

Inégalités : une aggravation inquiétante ?

Selon un rapport, les inégalités de revenus et de patrimoine se sont creusées ces dernières décennies et pourraient s’accroître à l’avenir en l’absence de mesures fortes.

Lire la suite