Le bonus réparation des appareils électriques et électroniques sera lancé jeudi

Budget Actu 0

Ce coup de pouce qui pourra atteindre jusqu'à 45€ doit inciter les Français à prolonger la durée de vie de leurs produits. Plus d'une trentaine de types d'équipements seront dans un premier temps éligibles.

iStock

Annoncé le mois dernier, le "bonus réparation" qui doit inciter les ménages à prolonger la durée de vie de leurs équipements et limiter les déchets, sera officiellement lancé ce jeudi 15 décembre.

Ces "bonus", qui couvrent dix familles d’équipements (gros électroménager, gros ménager, TV, petit ménager, gros et petit outillage, appareil photo…), seront déduits directement des factures des ménages faisant réparer un produit électronique ou électrique, si le produit n’est pas ou plus couvert par une garantie légale ou commerciale, ni par une assurance.

La réparation devra être effectuée par un professionnel participant au dispositif, référencé sur le site ecosystem.eco, titulaire d’un label spécifique, QualiRépar.

Objectif : +20% de réparations par an d'ici à cinq ans

L’objectif du dispositif est d’augmenter le nombre d’appareils électriques réparés en France de 20% par an, et de passer ainsi de 10 à 12 millions d’objets réparés d’ici à 2027, alors que la majorité des appareils qui tombent en panne sont jetés.

Il vient compléter une autre mesure mise en place pour favoriser leur réparation : "l’indice de réparabilité", qui permet au consommateur de prendre en compte le caractère plus ou moins réparable d’un produit grâce à une note de 1 à 10, déterminée selon quatre critères (facilité de démontage, disponibilité de la documentation technique et des pièces détachées, ainsi que leurs prix rapportés au celui du produit).

Un critère de facturation minimum pour certains produits

Compris forfaitairement entre 10 et 45 euros selon les produits, le montant des bonus a été fixé selon le prix des réparations constatées, dont il couvre environ 20%. Pour certains, son bénéfice est toutefois conditionné à un "seuil déclencheur" du prix de la réparation. Si vous faites réparer un ordinateur portable par exemple, le bonus forfaitaire de 45€ n’est appliqué que pour une réparation d’un montant minimum de 180€.

31 types de produits différents seront éligibles à partir du 15 décembre au bonus réparation (aspirateurs, audio vidéo, TV, cave à vin, centrale vapeur, console de jeu, lave-linge, téléphone portable, cuisinière, drone, enceinte, tondeuse, taille haie électrique, machine à café capsule/dosette/automatique, ordinateur portable…).

La liste sera étendue à une petite dizaine d’équipements supplémentaires en 2024 (dont les micro-ondes, les moniteurs et les ordinateurs fixes) ainsi qu’en 2025 (petit équipement d’hygiène et beauté, climatiseur mobile, ou encore nettoyeur vapeur).

A noter

Outre le critère de non garantie/assurance, les appareils en réparation doivent vous appartenir (ceux en leasing en sont logiquement exclus) mais aussi disposer d’un numéro d’identification type IMEI et être conformes à la réglementation. Un produit contrefait par exemple ne pourra pas bénéficier du bonus.

Commentaires (1)
  • Le Vénitien
    Le Vénitienposté le 15.12.2022 à 09:14

    On marche sur la tête, encore une usine à gaz aux frais du contribuable.