La nouvelle attestation de déplacement est disponible, le confinement pourrait durer jusqu’à début mai

Budget Actu 0

Le Conseil scientifique a estimé que le confinement durera vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place le 16 mars dernier...

Reuters

Le Premier ministre, Edouard Philippe, avait prévenu lundi qu’il faut s’attendre encore à « quelques semaines de confinement ». Ce pourrait bien être au minimum 6 semaines au total, soit au moins jusqu’à la fin avril, voire début mai. C’est en tout cas l’avis du Conseil scientifique, chargé de conseiller le gouvernement, qui a estimé que le confinement durera vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place le 17 mars dernier.

Stratégie de sortie du confinement

Le Conseil scientifique a rappelé que 3 semaines après le démarrage du confinement sont nécessaires pour obtenir une première estimation de son impact. Cela s’explique par le délai de deux à trois semaines entre l’infection d’une personne et son admission éventuelle en réanimation dans les cas les plus graves. Et avant d’envisager une sortie du confinement, le gouvernement devra notamment s’assurer que la saturation des services hospitaliers, et des services de réanimation en particulier, est jugulée. Le gouvernement devra en outre s’assurer que les éléments d’une stratégie post-confinement sont opérationnels. Le Conseil scientifique doit émettre prochainement un avis sur cette stratégie de sortie du confinement.

Nouvelle attestation

En attendant, les Français doivent s’habituer aux nouvelles règles plus strictes concernant les déplacements autorisés. Vous pouvez d’ailleurs télécharger la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire qu’il faut remplir avant toute sortie. Celle-ci comprend désormais l’horaire de sortie à renseigner.

La nouvelle attestation de déplacement dérogatoire se télécharge ici.

Pour ceux qui ne disposent pas de moyens de l’imprimer, ils peuvent toujours la remplir sur papier libre.

Sanctions renforcées

Les infractions à ces règles sont sanctionnées d'une amende de 135 euros avec une possible majoration à 375 euros et même jusqu’à 1.500 euros en cas de récidive.

a savoir

Le représentant de l'Etat dans le département est habilité à adopter des mesures plus restrictives en matière de trajets et déplacements des personnes lorsque les circonstances locales l'exigent.

Commentaires (3)
  • lbda21
    lbda21posté le 25.03.2020 à 15:12

    Il faut être complètement maso pour demander une autorisation afin d'aller à une convocation chez les flics ou au fisc sans avoir la preuve qy'ils se sont complètement désinfectés de la tête aux pieds ainsi que leur locaux et qu'ils portent un masque FFP2 neuf.

  • lbda21
    lbda21posté le 25.03.2020 à 15:01

    Je viens de lire la nouvelle autorisation : je la trouve encore plus sibylline, nulle, et floue que la 1ère; pauvre castaner .

  • lbda21
    lbda21posté le 25.03.2020 à 14:50

    télécharger pourquoi pas; mais pour l'imprimer il faut une imprimante opérationelle; la mienne est en rade définitive; j'attends le chèque de castaner pour en acheter une qui fonctionne, quand je pourrai me déplacer.

Quotidien
Fiche Pratique0

L’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

L’assurance scolaire permet de couvrir l’enfant dans le cadre de ses activités scolaires, y compris les trajets entre le domicile et l’école.

Lire la suite