La majorité des Français confinés en maison individuelle

Budget Actu 0

Une étude précise le profil-type du logement et la manière dont les Français vivent durant cette période de confinement.

Reuters

Dès l’apparition de l’épidémie, alors que les mesures restrictives de déplacement commençaient à être envisagées, une majorité (94%) des Français a choisi de se confiner dans sa résidence principale, selon une étude Consolab/Ifop*. Parmi les 6% qui ont choisi de partir, la moitié ont quitté leur région pour rejoindre leur domicile familial ou secondaire. Parmi eux, on retrouve principalement les jeunes de moins de 25 ans (30%), tout comme les Franciliens (12% contre 5% en moyenne pour les autres régions) « très certainement désireux de quitter leurs résidences étudiantes ou leurs logements exigus pour vivre leur confinement tout en confort, et rejoindre des logements offrants plus d’espaces de vie (jardin, terrasses…) », souligne l’étude.

Des jeunes plus nombreux à être confinés en appartement

La fracture entre les Français s’observe aussi dans cette période de blocage à domicile : en majorité (63%), les Français vivent leur confinement en maison individuelle, avec ou sans jardin. Ceux confinés en appartement (36%) sont à 12% dépourvus de balcon, terrasse ou jardin privatif. Sans surprise, les jeunes de moins de 35 ans (43%), ainsi que les habitants de l’agglomération parisienne (69%) sont plus nombreux à vivre leur confinement en appartement. De quoi favoriser les écarts ? « Cette restriction de l’espace de vie peut inciter au non-respect des règles de déplacement mises en place par le gouvernement, puisqu’en effet, 62% des Français confinés dans un appartement sont déjà sortis sans attestation contre 36% en moyenne », selon l’étude.

Plus de 95 mètres carrés en moyenne

En moyenne, la taille du logement dans lequel les Français sont confinés est de plus de 95 mètres carrés. Un sur deux (53%) se retrouve dans une habitation de 51 à 100 mètres carrés, 23% dans 101 à 150 mètres carrés. Sans surprise, les jeunes de moins de 25 ans sont plus nombreux à être confinés dans un espace restreint : 18 % vivent leur confinement dans un appartement de moins de 30 mètres carrés. Plus d’un Français sur cinq confiné dans un logement de plus petite surface dit être déjà sorti sans attestation.

En moyenne, les Français sont plus de deux par logement. Mais 40% des seniors sont seuls, contre 27 % pour l'ensemble de la population. Un confinement qui se révèle enfin être plus difficile à vivre au sein des foyers précaires, d'après Consolab : les catégories pauvres sont les plus stressées (55%), tout comme les familles avec deux enfants (58%) et les Français confinés dans une maison sans jardin (67%).

*Enquête menée du 21 au 23 mars 2020, auprès d’un échantillon de 3 011 personnes, représentatif de la population française, âgée de 18 ans et plus.

Commentaires