Jeunes diplômés : il faut envoyer en moyenne 29 CV pour trouver un emploi

Enfants et Ados Actu 0

Selon le baromètre Deloitte OpinionWay, le taux d’emploi des jeunes diplômés s’améliore, mais avec un plus fort recours aux statuts précaires

Reuters

Alors que le chômage continue de progresser, la situation semble en revanche se dégager pour les jeunes diplômés. Le dernier baromètre Deloitte OpinionWay de « l’humeur des jeunes diplômés » montre en effet que le taux d’emploi s’améliore pour cette catégorie de population.

Cette année, 60% des jeunes diplômés interrogés sont en poste dans une entreprise. L’an passé, ils n’étaient que 51% dans ce cas. A Paris, le taux monte à 70% et il atteint même 73% pour les jeunes issus de grandes écoles.

Moins de CDI et de temps plein

Ces chiffres méritent toutefois d’être nuancés. Si la durée de recherche d’emploi de ceux qui ont trouvé un poste est restée stable en un an (11 semaines en moyenne), les démarches réclament en revanche une plus grande implication. L’an passé, les nouvelles recrues avaient envoyé en moyenne 27 CV et en 2013 il leur avait suffi d’adresser 16 CV. Cette année, les candidats ont dû expédier 29 CV en moyenne avant de trouver un travail.

La hausse du taux d’emploi masque de surcroît un recours plus large aux statuts précaires. En un an, la part de CDI dans les contrats signés est passée de 77% à 68%. De la même façon, les emplois à temps plein ont reculé de 88% à 82% en un an. Dans les filières IUT et commerce, la proportion se limite même à 75%.

Des avis partagés sur l’expatriation

Pour autant, ceux qui sont encore en recherche d’emploi comptent bel et bien rester en France. Confortés par l’amélioration du taux d’emploi dans l’Hexagone, ils sont 79% (contre 73%) à ne pas envisager un départ à l’étranger.

En revanche, les jeunes qui ont débuté leur carrière à l’étranger (32% de ceux qui sont en poste) ne prévoient pas pour la plupart de revenir en France. A 65%, ils estiment que leur avenir est à l’étranger. Un choix qui peut se justifier par la moindre inertie des recrutements. En moyenne, il ne leur a en effet fallu que 7 semaines pour décrocher leur premier job.

Commentaires
Quotidien
Fiche Pratique0

Tout savoir sur la nouvelle prime pour la rénovation énergétique

Pour les ménages les plus modestes, cette prime est désormais versée dès la fin des travaux et remplace à la fois le Crédit d’impôt transition énergétique et l’aide de l’ANAH pour les travaux d’isolation, de changement de chaudière ou de chauffage.

Lire la suite