Inflation : le barème des frais kilométriques va être revalorisé de 10%

Budget Actu 0

Nouveau coup de pouce du gouvernement en faveur du pouvoir d'achat. La mesure, qui cible 5,6 millions d'automobilistes, devrait se traduire par une économie d'impôt de 150€ en moyenne.

Reuters

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé une revalorisation du barème des frais kilométriques de 10% cette année, qui devrait bénéficier à environ 5,6 millions de personnes.

Alors que les prix à la pompe battent actuellement des records, le gouvernement avait fait savoir qu’il préparait un nouveau coup de pouce en soutien au pouvoir d’achat des Français.

Cette mesure, qui devrait être officialisée dans les prochains jours par un arrêté, entend soutenir les millions de Français qui utilisent quotidiennement un véhicule pour leurs déplacements entre leur lieu de travail et leur domicile.

Une telle revalorisation est exceptionnelle : révisé annuellement, le barème des frais kilométriques, qui rentre dans le calcul des frais réels déductibles des revenus, n’est généralement pas réhaussé de plus de 2%.

Une économie moyenne de 150€ par foyer

La hausse de 10% devrait permettre en moyenne d’économiser 150€ d’impôt par an et par foyer fiscal, selon les calculs de l’exécutif, et s’appliquera sur les revenus de l’année 2021. Les véhicules électriques, « sous certaines conditions », sont aussi concernés par la revalorisation.

Cette annonce vient s’ajouter à un ensemble de mesures exceptionnelles déjà adoptées par le gouvernement depuis la rentrée 2021.

Dans un contexte de forte inflation, qui touche principalement les matières premières et l’énergie, l’exécutif a déjà fait bénéficier quelque 38 millions de Français d’une indemnité de 100€ sur leurs salaires et revenus, augmenté de 100€ le chèque énergie versé aux ménages les plus modestes, bloqué les prix du gaz et plafonné la hausse de ceux de l’électricité de 4%.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Achats alimentaires : l’inflation porte les ventes en ligne

Boostées par la crise sanitaire, les ventes en ligne de produits alimentaires ont bondi de près de 60% en trois ans et continuent de gagner du terrain. Avec l’inflation, les Français sont de plus en plus nombreux à opter pour les caddies numériques.

Lire la suite