Indemnité inflation : ceux qui ne l'ont pas encore touchée vont pouvoir la réclamer en ligne

Budget Actu 0

Les personnes éligibles à la prime de cent euros qui l'attendent toujours pourront bientôt se manifester sur une plateforme, rapporte Le Parisien. Le service devrait être opérationnel la semaine prochaine.

Reuters

Pour rectifier le tir de quelques ratés de distribution, le gouvernement va mettre en ligne « d’ici le début de la semaine prochaine » une plateforme afin que les personnes éligibles à l’indemnité inflation puissent la réclamer, a confirmé le ministère de l’Economie et des Finances à nos confrères du Parisien.

Un service déployé la semaine prochaine

Ce service, qui pourrait être disponible à compter du 28 mars, est destiné aux quelques milliers d’oubliés de la prime de 100 euros, qui bénéficie à tous les Français gagnant moins de 2.000 euros nets par mois. Ce coup de pouce exceptionnel, annoncé par l’exécutif en fin d’année dernière, était censé être distribué à environ 38 millions de Français selon un calendrier étalé entre les mois de décembre et la fin février.

Si 36,7 millions d’entre eux l’ont bien reçue – par l’intermédiaire de leur employeur, de Pôle Emploi, de l’Urssaf ou encore du Crous –, beaucoup de personnes éligibles attendent toujours cette indemnité.

Bercy rapporte que ces derniers pourront se rendre sur Mesdroitsociaux.gouv.fr pour réclamer leur dû. Un "téléservice" permettra de vérifier leur éligibilité, et de les inviter à renseigner leurs coordonnées bancaires le cas échéant pour qu’ils puissent recevoir le versement de 100 euros. Dans certains cas, le remboursement ne sera pas automatique et la plateforme indiquera « le guichet vers lequel [se tourner] ».

Cumul de situations et autoentrepreneurs

Parmi les "oubliés" de l’indemnité figurent des employés à domicile qui n’auraient pas renseigné leurs coordonnées bancaires auprès de l’Urssaf, rapportent nos confrères. Les autoentrepreneurs en particulier (qui concernent une partie des employés de services à domicile) auraient subi ces oublis, avait fait savoir le mois dernier la Fédération nationale des autoentrepreneurs (FNAE) à Capital.

Les personnes cumulant plusieurs statuts (indépendants, inscrits à Pôle Emploi ou bénéficiaires du RSA) ont été impactées par le manque d’échanges entre les différents organismes qui, dans certains cas, se sont renvoyés la balle du versement de l’indemnité, expliquait la FNAE.

Le calcul de l’éligibilité – basé en partie sur les revenus du mois d’octobre – a pu également entraîner ces oublis, lorsque ces personnes ont enregistré un changement de situation à cette période.

A noter que les personnes ayant touché par erreur deux fois cette indemnité (en raison par exemple, de plusieurs employeurs) pourront également le signaler sur la plateforme, pour éviter de futurs déboires avec le fisc…

Commentaires (2)
  • belaulieu67
    belaulieu67posté le 28.03.2022 à 16:59

    Utilisateur2167612: ferme la camarade!

  • Utilisateur2167612
    Utilisateur2167612posté le 23.03.2022 à 10:31

    DU SOCIALISME DU SOCIALISME ET ENCORE DU SOCIALIMSE LE POLIT BURO A ETE TRANSFERE A PARIS SOUS LA DIRECTION DU CAMARADE MACRON

Quotidien
Actu0

Achats alimentaires : l’inflation porte les ventes en ligne

Boostées par la crise sanitaire, les ventes en ligne de produits alimentaires ont bondi de près de 60% en trois ans et continuent de gagner du terrain. Avec l’inflation, les Français sont de plus en plus nombreux à opter pour les caddies numériques.

Lire la suite