Il y a 30 ans, le Macintosh coûtait... 5,5 Smic

Budget Actu 0

Lancé le 24 janvier 1984, le célèbre ordinateur personnel d’Apple valait 2.500 dollars, soit 21.475 francs. Cela représentait 60% du prix d'une Renault 5

Reuters

Le Macintosh fête ses 30 ans. Le célèbre ordinateur personnel d’Apple a été lancé le 24 janvier 1984. Pour fêter cet anniversaire, nombre de témoignages ont été publié sur Internet. Une preuve de l’importance du Macintosh dans le développement de l’informatique dans les foyers.

Mais il faut aussi se rappeler qu’à l’époque s’offrir un Mac demandait un véritable effort. Les tarifs ont de fait nettement baissé en trente ans. Aujourd’hui, il est possible de s’offrir un MacBook pour 949 euros, soit 65% du Smic. Quant aux tablettes, qui ont constitué elles aussi une révolution, un iPad Air démarre à  moins de 500 euros, soit le tiers d’un Smic.

En 1984, les ordres de grandeur n’étaient pas les mêmes. Vendu 2.500 dollars, soit 21.475 francs de l’époque, le Macintosh représentait 5,5 Smic. Autant dire qu’avec un Smic à 3.849,82 francs, il fallait travailler presque 6 mois pour s’offrir un Mac. En appliquant le même ratio, un Macintosh vaudrait aujourd’hui 7.950 euros.

Certes, le Smic a augmenté plus vite que l’inflation. Mais même en se basant simplement sur l’inflation, le résultat demeure spectaculaire. Compte tenu de l’évolution des prix depuis 30 ans, ces 21.475 francs représentaient à l’époque un pouvoir d’achat équivalent à celui d’une somme de 5.945 euros aujourd’hui.

Rappelons enfin à titre de comparaison qu’en 1984 une Renault 5 valait 34.800 francs en entrée de gamme. Difficile d’imaginer qu’aujourd’hui des consommateurs seraient prêts à acheter un ordinateur valant 60% du prix d’une voiture neuve...

Commentaires (1)
  • 2fan
    2fanposté le 27.01.2014 à 09:25

    C'est ce que l'on appelle l'augmentation du niveau de vie !
    Pour le bonheur des consommateurs.

Quotidien
Actu0

Revalorisation des retraites : un sujet sensible

En marge du débat sur l’âge de départ, les propositions se multiplient concernant la revalorisation annuelle des pensions, qui a subi un coup de rabot cette année

Lire la suite