Généralisation du télétravail : comment mieux dédommager les salariés ?

Budget Actu 0

Une proposition de loi vise à créer une allocation forfaitaire de 600 € par an et par salarié.

Reuters

Alors que la situation sanitaire marquée par une cinquième vague de Covid-19 a poussé le gouvernement à recommander d’augmenter à nouveau le télétravail (2 à 3 journées par semaine si les contraintes liées à l’organisation du travail le permettent), une proposition de loi déposée le 16 novembre dernier par la députée LREM de Haute-Savoie, Frédérique Lardet, vise à créer un titre-télétravail. Le but est de permettre à l’employeur de prendre en charge tout ou partie des frais générés par l’exercice du travail de ses salariés en télétravail en s’inspirant des modalités d’attribution et d’usage du titre-mobilité et du forfait mobilité.

600 € par an

La prise en charge prendrait ainsi la forme d’une allocation forfaitaire de 600 € par an et par salarié, dénommée "forfait télétravail".

Ce montant serait exonéré de cotisations et de contributions sociales et d’impôt sur le revenu. L’employeur délivrerait par la suite une solution de paiement spécifique, dématérialisée et prépayée émise par une entreprise spécialisée pour permettre au salarié de procéder au règlement des frais engagés dans le cadre du télétravail. Il pourrait autant s’agir des frais liés au télétravail à domicile que du télétravail exercé à l’extérieur, dans un télécentre (espaces de coworking), une formule bien sûr plus coûteuse pour le salarié.

Des logements pas toujours adaptés

Frédérique Lardet et les autres députés signataires du texte soulignent que la prise en charge par l’employeur des frais liés au télétravail est aujourd’hui restreinte au télétravail à domicile et ne permet pas de répondre aux contraintes intrinsèques du "home office" alors que tous les salariés ne disposent pas d’un logement adapté au travail à domicile.

Le texte a été renvoyé à la commission des affaires sociales, il faudra ensuite trouver une date pour qu’il soit examiné à l’Assemblée nationale.

Commentaires (3)
  • Sebino
    Sebinoposté le 10.12.2021 à 06:28

    600€ par mois, ça va créer des sacrés écarts entre ceux qui peuvent ou pas.
    La notion du coût pour le salarié est difficile à généraliser…600€ paraît énorme.

  • viviane giacomel
    viviane giacomelposté le 07.12.2021 à 17:32

    Bonjour,
    Quelqu'un pourrait me dire quels sont les frais engagés par un télétravailleur pour travailler chez lui ?
    Merci.

  • john-mev
    john-mevposté le 07.12.2021 à 19:02

    Dépend de son métier à priori ?

Quotidien
Actu0

Assurances : le démarchage téléphonique davantage encadré

Ces démarchages restent autorisés mais le consentement des personnes contactées est désormais expressément exigé pour que la conversation puisse se poursuivre. D'autres obligations sont posées, notamment relatives aux informations contractuelles.

Lire la suite
Quotidien
Analyse0

Frais bancaires : une note particulièrement salée en 2022

D'après le comparateur en ligne Panorabanques, les grilles tarifaires des banques françaises sont en hausse de 1,5% en moyenne par rapport à 2021. C'est la plus forte augmentation relevée par l'enquête du spécialiste depuis 2017.

Lire la suite