Gaz : ce que va vous coûter la TICGN en 2017

Budget Actu 0

Appliquée aux factures des particuliers depuis 2014, cette taxe va encore augmenter en 2017 et représentera en moyenne un coût de 120 euros par an pour un ménage chauffé au gaz…

Reuters

Le prix du gaz devrait augmenter de 5% en janvier. C’est ce qu’a annoncé le Figaro cette semaine attribuant cette envolée, à la hausse des tarifs réglementés (+2,3%) et à l’alourdissement de la taxe carbone (+3%).

Le site du quotidien n’a donné guère plus de détails. Mais effectivement, les abonnés au gaz vont subir l’impact du durcissement de la TICGN. Pour mémoire, cette taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel est appliquée aux particuliers depuis 2014. Or, depuis cette date, son montant n’a cessé d’enfler.

Un montant multiplié par 3,5 entre 2014 et 2016

En 2014, son montant était de 1,27 euro par MWh. Autrement dit, elle coûtait en moyenne 21,60 euros par an à un ménage chauffé au gaz (17 MWh de consommation). Elle approchait même en réalité des 26 euros puisqu’elle est soumise à la TVA à 20%. Par la suite, elle est passée à 2,64 euros en 2015 avant de grimper à 4,34 euros cette année.

Ainsi, un ménage chauffé au gaz paiera en 2016 quelque 74 euros de TICGN (88,50 euros TTC).

Une hausse de 35% en 2017

L’an prochain, le montant de la TICGN va encore enfler. Dès janvier, il passera à 5,88 euros par MWh (7,06 TTC), soit 35% de plus que cette année.

Pour un ménage chauffé au gaz, le surcoût par rapport à 2016 sera dépassera donc les 30 euros TTC sur l’année. Certes, ces 2,50 euros de plus par mois peuvent sembler anecdotique par rapport au montant d’une facture annuelle de gaz.

Mais il ne faut pas oublier qu’à elle seule, la TICGN coûtera 100 euros par an (120 euros TTC) à un ménage chauffé au gaz en 2017.

Commentaires (2)
  • George Orwell
    George Orwellposté le 09.12.2016 à 14:33

    Bravo : Enfin un domaine où les prévisions de croissance ne sont pas en baisse !

  • feniks
    feniksposté le 07.12.2016 à 09:40

    Choquant !
    Comment les petits revenus vont-ils faire pour avaler toutes ces augmentations disproportionnelles à la non augmentation de leurs revenus ?
    Il en est de même pour l'électricité et l'eau, les assurances et les frais bancaires, etc...

Quotidien
Actu0

Hausse du Smic : pas de coup de pouce en vue

D’après Les Echos, le groupe d’experts suggère de s’en tenir à la revalorisation automatique en janvier et propose même de revoir par la suite la formule de calcul.

Lire la suite