Frais bancaires : vous paierez en moyenne 193,80 euros en 2017

Banque Assurance Actu 0

Selon Panorabanques.com, l’enveloppe de frais va augmenter de 1,7% cette année, principalement du fait des frais de tenue de compte

AltoPress / Maxppp

Dans la lignée de 2016, les frais bancaires vont enfler en 2017. C’est le constat que fait une étude de Panorabanques.com parue ce matin. En moyenne, la facture devrait s’élever à 193,80 euros traduisant une augmentation de 1,7% (après +2,3% en 2016).

Tenue de compte

« En 2017, comme en 2016, c’est la hausse des frais de tenue de compte qui est la principale responsable de l’augmentation globale », souligne Guillaume Clavel, fondateur du comparateur de tarifs bancaires. Il faut dire que ces frais sont devenus la norme. 107 banques, soit 86% du marché, les appliquent désormais. Parmi les nouveaux venus au club cette année, Groupama Banque facturera 8,80 euros et le Crédit Agricole Paca 12 euros.

En moyenne, les frais de tenue de compte se chiffreront à 18,10 euros, soit 1,80 euros de plus que l’an passé. Mais Panorabanques.com note surtout que l’augmentation atteindra les 174% par rapport à 2013…

Cartes bancaires

Autre poste de dépense important : la carte bancaire. La cotisation moyenne va progresser de 1%, à 63,80 euros. L’inflation sera de mise dans près de 80% des banques. Il est toutefois à retenir que si les tarifs des cartes à débit immédiat vont augmenter de 2%, ceux des cartes à débit différé vont reculer de 0,8%. De fait, ces dernières sont plus intéressantes pour les banques car elles leur offrent des commissions d’interchange plus élevées.

Découverts

Même s’ils sont désormais strictement encadrés, les frais de découvert vont globalement progresser, plusieurs banques ayant décidé de s’aligner sur le plafond autorisé de 8 euros par opération.

Rares sont désormais les établissements qui ne facturent rien et seuls 6 banques restent en dessous de cette limite de 8 euros (contre 8 en 2016 et 22 en 2014).

Retraits

Enfin, il ne faudra pas négliger le coût des retraits dans des distributeurs d’autres réseaux. « Certaines banques baissent le nombre de retraits déplacés gratuits avec une carte internationale (de 4 à 3 par exemple pour la Banque Postale) alors que d’autres augmentent le coût du retrait déplacé au-delà du quota gratuit (de 0,80 euro à 1 euro par exemple pour 3 caisses de la Banque Populaire) », explique l’étude.

En moyenne, les détenteurs de carte internationale à débit immédiat auront droit à 3,2 retraits gratuits par mois en 2017, contre 3,4 en 2016.

Commentaires (1)
  • letzar
    letzarposté le 03.01.2017 à 10:45

    Moi ?
    Rien du tout, il suffit de prendre une banque en ligne.

Quotidien
Actu0

Hausse du Smic : pas de coup de pouce en vue

D’après Les Echos, le groupe d’experts suggère de s’en tenir à la revalorisation automatique en janvier et propose même de revoir par la suite la formule de calcul.

Lire la suite