Frais bancaires : des grilles 2023 sans grande surprise...

Banque Assurance Actu 0

Le "bouclier tarifaire" promis par la Fédération bancaire française se reflète globalement dans les nouveaux tarifs des banques françaises. Mais certains services continuent de grimper, relève une enquête de l'association CLCV.

iStock

L’enquête annuelle de l’association CLCV (Consommation, Logement, Cadre de Vie) sur les nouvelles grilles tarifaires des banques 2023 ne réserve pas de grande surprise.

Alors que la profession s’était engagée, en septembre, à limiter la hausse des prix des ses opérations courantes à 2% cette année, les données relevées par CLCV constatent un panier de service en hausse dans la majorité des banques, dont l’évolution reste de facto contenue à moins de 2%.

Pour les "petits consommateurs", de services bancaires, le coût moyen en métropole* est stable à 66,96€, même si « la facture sera toutefois alourdie dans la moitié des banques ».

Les profils "moyen" (148.76€) et "gros consommateurs" (208.04€) constatent pour leur part une hausse de leur panier de services au 1er février, sur un an, dans les deux tiers des établissements, le coût moyen toutes banques confondues étant respectivement en augmentation de 1,24% et 0,89%.

Les cartes bancaires continuent d'augmenter

Des hausses principalement dues « à l’évolution du prix des cartes, des frais de tenue de compte de l’assurance des moyens de paiement, voire dans certains cas à la diminution du nombre de retraits gratuits effectués sur les distributeurs de la concurrence ou à la baisse de la réduction accordée pour les secondes cartes détenues sur un même compte. »

Le coût moyen des cartes continue ainsi à augmenter, quel que soit leur type. Celles à débit immédiat ont pris en moyenne 0,90%, les cartes à débit différé et les Premier ou Gold +0,77%.

A noter également que quelques établissements ont revu les réductions applicables à la seconde carte détenue sur le même compte soit pour les supprimer soit pour les réduire (40% ou 30% au lieu d’un demi-tarif) et réduit le nombre de retraits gratuits faits hors réseau (en les passant par exemple de 4 à 3 ou de 3 à 2).

Frais de tenue de compte

En matière de frais de tenue de compte, la moyenne, à 21,68€, est en baisse de 1,81%, une donnée en trompe l’œil qui s’explique par la suppression de ces frais chez Milleis. En excluant cette banque, ces frais sont en augmentation en moyenne de 1%, relève l’étude de CLCV.

Les tarifs sont également en hausse pour des opérations plus occasionnelles, comme le transfert de PEL (+1,25%), la saisie-attribution (saisie sur compte bancaire pour remboursement d’une créance, +1,26%) ou encore les virements occasionnels en agence (+0,34%), les chèques de banque (+0,73%) ou les oppositions sur chèque (+0,27%).

Clientèle fragile

Au rang des allègements, la Fédération bancaire française avait pris l’engagement de passer l’offre réservée à la clientèle fragile à un euro maximum au lieu de trois euros. Certains établissements sont allés au-delà de cet engagement en appliquant la gratuité : BNP, Boursorama, Fortuneo, HSBC, La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes.

La CLCV a constaté également une augmentation du nombre de banques appliquant la gratuité des frais d’incidence (fixés légalement à un plafond de 20€ par mois et 200€ par an). Une exonération est ainsi affichée par 60 banques issues des réseaux du Crédit Agricole dont la Banque Chalus, des Crédits Mutuels, CIC, LCL (jusqu’en septembre 2023 et via un système de remboursement), Fortuneo, Monabanq ainsi que la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes.

*97 établissements, soit la quasi-totalité du marché de la banque pour les particuliers en France (hors banques en ligne et assurbanques).

Commentaires (4)
  • viviane giacomel
    viviane giacomelposté le 06.01.2023 à 10:44

    Chez B ou rso rama 0 frais. Mais il faut un ordinateur et internet.

  • Chrystel50
    Chrystel50posté le 03.01.2023 à 17:39

    ras le bol de ces voleurs...

  • oliver62
    oliver62posté le 03.01.2023 à 15:28

    Tout le monde se sucre actuellement !! et ça passe jusqu'a quand ?

  • Utilisateur30802
    Utilisateur30802posté le 03.01.2023 à 14:40

    Une joyeuseté de la Banque Postale, c'est nouveau ça vient de sortir mdr
    Cotisation annuelle pour les découverts même si vous n’êtes jamais à découvert.
    Clairement vous payez la possibilité, l'éventualité, la malchance, le au cas ou, vous auriez un découvert et si vous n'en avez aucun,et bien vous raquez quand même.
    Elle est pas belle la vie à la LBP.
    Avec le mail payant à la place du timbre rouge, et cette magouille, sont forts, très forts.