Faux billets : le "20 euros" reste le plus contrefait

Budget Actu 0

Au second semestre 2014, la BCE a saisi 507.000 faux billets pour une valeur faciale de près de 20 millions d’euros. La coupure de 20 euros représente 60% des saisies

Boursier.com

C'est un record. Au second semestre 2014, la BCE indique avoir retiré de la circulation 507.000 faux billets. Par rapport au deuxième trimestre 2013, l’augmentation est de 44%. Elle dépasse même les 53% par rapport au premier semestre 2014. En valeur, cela représente l’équivalent de près de 20 millions d’euros, selon nos calculs.

La banque centrale attire toutefois l’attention sur le fait que ce nombre reste très limité par rapport à celui des billets authentiques en circulation (17,5 milliards fin décembre). Ainsi on peut estimer qu’il y a eu en moyenne 1 faux billet saisi pour 34.572 vrais billets en circulation.

20 euros et 50 euros pèsent 86% du total

En ce qui concerne les coupures, celles de 20 euros et de 50 euros demeurent les plus contrefaites. Elles représentent 86% du total des saisies. Dans le détail, il apparaît d’ailleurs que c’est surtout le « 20 euros » qui monte en puissance chez les faussaires.

Avec 304.200 billets, il a représenté 60% des saisies à lui seul. Conséquence, si certaines coupures sont peu copiées (1 billet de 5 euros saisi pour 338.000 vrais billets en circulation), la proportion passe à 1 faux billet saisi pour 10.600 vrais billets avec la coupure de 20 euros.

Pour limiter la contrefaçon, la BCE a décidé de lancer une nouvelle gamme de billets avec des marques de sécurité renforcées. D’ailleurs après la mise en circulation de nouvelles coupures de 5 euros et de 10 euros, le « 20 euros » sera le prochain billet à être renouvelé.

Commentaires