Entretien annuel des chaudières : la vérification du thermostat devient obligatoire

Budget Actu 0

Avec la prime "programmateur de chauffage" du programme de certificats d’économies d’énergie (CEE), vous pouvez bénéficier d’une aide allant jusqu’à 65 €.

OCpictures

Le contrôle annuel de l'état de la chaudière dans un logement individuel ou un immeuble collectif est obligatoire (votre assurance peut refuser de vous indemniser en cas de sinistre). Dans le cadre d’une location, c’est au locataire de souscrire ce contrat d’entretien, sauf si le logement est couvert par un contrat collectif. Avec le plan de sobriété énergétique présenté début octobre par le Gouvernement, une nouvelle disposition ajoute désormais à ce contrôle la vérification de la présence d'un thermostat et de son bon fonctionnement.

Pour tous types de chaudières et pompes à chaleur

Cette nouvelle disposition concerne toutes les chaudières, qu'elles soient individuelles, collectives ou d'entreprise, et quelle que soit l'énergie utilisée (gaz, fioul, bois, charbon ou multicombustibles). Les pompes à chaleur, les appareils de chauffage avec ventilation sont également concernés.

Depuis le 26 novembre 2022 et la publication des décrets d'application, le professionnel chargé du contrôle et de l'entretien de votre chaudière doit désormais vérifier si votre appareil est équipé d'un système de régulation automatique de la température (thermostat) ou non et si celui-ci fonctionne bien. Il doit également vérifier que les réseaux de chaleur ou de froid sont bien isolés.

a savoir

Avec la prime "programmateur de chauffage" du programme de certificats d’économies d’énergie (CEE), vous pouvez bénéficier d’une aide allant jusqu’à 65 € pour financer l’installation d’un programmateur sur une chaudière existante.

Commentaires