Désindexation des retraites : une économie de 1,8 milliard d’euros pour l’Etat

Seniors Actu 0

Le fait de limiter à 0,3% la hausse des pensions en janvier prochain, permettra d’alléger sensiblement les comptes publics.

Reuters

La mise à contribution des retraités permettra à l’Etat de faire de confortables économies en 2019. Pour mémoire, le gouvernement a annoncé qu’il comptait limiter à 0,3% la hausse des pensions de base en janvier 2019.

Certes, face au tollé provoqué, certains élus de la majorité ont proposé de moduler la hausse en fonction du niveau de pension perçu. Mais quelle que soit la formule retenue, le résultat sera le même : la revalorisation globale des retraites ne dépassera pas 0,3%.

Récemment, L’Argent & Vous a calculé le manque à gagner sur des retraites de 750 à 1.500 euros. Mais quel sera l’impact global ?

Les comptes prévisionnels de la Sécurité sociale évaluent à quelque 126 milliards d’euros le coût des retraites du régime général en 2018. En prenant ce montant comme référence, on peut estimer que la revalorisation de 0,3% coûtera 378 millions d’euros.

Une revalorisation au niveau de l’inflation (comme prévue par la règle) serait bien plus lourde. En supposant une inflation moyenne de 1,7% sur l’année (niveau constaté à fin août), le coût global grimperait à 2,14 milliards d’euros.

Toutes choses égales par ailleurs, on dès lors considérer que la désindexation des pensions permettra à l’Etat d’économiser près de 1,8 milliard d’euros.

Commentaires (5)
  • cg2046
    cg2046posté le 09.09.2018 à 12:01

    Les retraités manifestent peu dans la rue, mais ils on toujours le droit de vote. Rendez vous aux prochaines élections ...

  • Gbond007
    Gbond007posté le 06.09.2018 à 12:52

    Les retraités ne font pas gréve, quand ils manifestent, ils sont peu nombreux. Et quand un retraité à un revenu égal à un smicard, c'est un privilégié ! Et comme il est plus facile de faire les poches d'un retraité, ce gouvernement ne se gêne pas.

  • ab380
    ab380posté le 03.09.2018 à 13:38

    Les retraités faisant partis de la classe moyenne aisée nos élus ne se privent pas de les taxer pour garder leurs régiments et privilèges

  • foot
    footposté le 03.09.2018 à 13:16

    et la hausse de la CSG c'est 2 milliards ....... donnés au final aux entreprises qui seront dispensées de hausse des salaires sur le dos des retraités !

  • comtezer0
    comtezer0posté le 03.09.2018 à 11:22

    Réduire la capacité d'investissement des ménages à leur consommation incompressible post mortem est une stratégie socialiste.

Quotidien
Fiche Pratique0

Prêt viager hypothécaire : la solution de secours

Même s’il est généralement coûteux, le prêt viager hypothécaire peut constituer une source de financement pour les propriétaires souhaitant obtenir des liquidités

Lire la suite