Coronavirus : les livraisons de colis doivent désormais se faire sans contacts

Budget Actu 0

Les expéditeurs sont encouragés à optimiser la taille de leurs colis afin de privilégier une livraison dans la boîte aux lettres normalisée du destinataire.

Reuters

Alors que la plupart des commerces risquent de rester fermer au moins jusqu’à la mi-avril, les entreprises proposant des services de vente en ligne font tout leur possible pour maintenir leurs activités. Se pose bien sûr le problème de la livraison à domicile dans des conditions sanitaires compatibles avec les risques liés à l’épidémie du coronavirus et notamment aux contraintes des livreurs.

Privilégier les petits colis

Le gouvernement a ainsi pris ce vendredi des décisions visant à réduire drastiquement les interactions sociales lors des livraisons. Il est ainsi demandé de généraliser la livraison sans contact. Les livraisons doivent désormais s’effectuer en priorité dans les boîtes aux lettres normalisées du destinataire. Les expéditeurs sont donc encouragés à optimiser la taille de leurs colis, afin de faciliter au maximum ce type de livraison.

Pas de contacts

En cas de livraisons n’entrant pas en boîte aux lettres normalisée, le livreur doit prévenir le client de son arrivée (appel téléphonique et SMS peuvent faciliter les choses). Le livreur doit ensuite déposer le colis sur le pas de la porte et s’écarter d’une distance d’au moins 1 mètre avant ouverture de la porte par le client. Il peut laisser le colis sur le pas de la porte ou s’assurer, à distance, que le colis a bien été réceptionné par le client. Il ne recueille pas de signature manuscrite auprès du client, l’objectif étant de ne pas être en contact proche et de ne surtout pas se passer le colis de la main à la main. L’acheteur a bien sûr tout intérêt à se laver les mains après avoir réceptionné son colis…

Livraisons avec installation

S’agissant des livraisons volumineuses ou qui nécessitent une installation (électroménager, meubles), même s’il est certainement préférable de reporter de tels achats, il est demandé aux entreprises qu’elles mettent en place, de la même manière, des protocoles permettant de maintenir des distances de sécurité à tout moment entre les personnes présentes sur place au cours de l’intervention et de prévoir le nettoyage des surfaces touchées au cours de l’intervention.

Commentaires