Chauffage : une note moyenne de 1.611 euros par an

Budget Actu 0

La société Quelle Energie indique par ailleurs que la note moyenne par foyer varie de plus du simple au double entre un chauffage au bois et un chauffage au fioul

Reuters

A l’heure où le froid s’abat sur le pays, la société Quelle Energie vient de dévoiler les résultats d’une étude sur le coût moyen du chauffage en France. Réalisée à partir de 19.663 déclarations, l’enquête indique que la facture moyenne s’est élevée à 1.611 euros par foyer en 2016.

Le grand écart

Sans surprise, les budgets sont très variables selon l’énergie utilisée. La note moyenne a atteint les 1.927 euros pour les ménages chauffés au fioul (19% du panel), tandis qu’elle a été de 1.726 euros pour les logements chauffés à l’électricité (38% des foyers).

Le gaz apparaît ici nettement moins onéreux avec une note moyenne de 1.415 euros (35% de la population). Mais c’est surtout le bois qui fait figure d’énergie peu coûteuse avec une enveloppe annuelle de seulement 811 euros (5% des foyers).

L’électricité en tête au m2

Bien entendu, ces données ne peuvent avoir qu’une valeur indicative. De fait, les logements ne sont pas nécessairement identiques dans les différentes catégories étudiées (bois, gaz, fioul…).

Pour y voir plus clair, Quelle Energie a donc décidé de calculer également des coûts au m2. Or ici, la hiérarchie n’est plus la même. Si le bois (6,1 euros au m2) et le gaz (11,5 euros) restent les énergies les moins coûteuses, l’électricité arrive largement en tête avec une note de 15,9 euros au m2 contre 12,6 euros au m2 pour le fioul.

Quelle Energie en profite pour rappeler que cela tient notamment à l’évolution des prix. L’an passé, le prix de l’électricité a progressé de 2,8% alors que celui du fioul et celui du gaz ont respectivement baissé de 10,5% et 9,2%.

Des logements plus économes

En 2016, plus de la moitié des logements affichaient une étiquette énergétique D ou supérieure à ce niveau (A, B, C). En moyenne, l’étiquette d’un logement se situait entre D et E, traduisant une amélioration par rapport à 2015 (étiquette moyenne E).

Commentaires (3)
  • SOPHLAT
    SOPHLATposté le 18.01.2017 à 10:56

    Idem, je suis surprise des chiffres donnés. Nous avons consommé beaucoup moins de fioul que 2750 l. Par ailleurs, nous avons pu commander à un excellent tarif en 2016. D'autant qu'on passe maintenant par un site de groupement de commandes POEMOP et que le tarif est hyper bien négocié !

  • LAIKA
    LAIKAposté le 17.01.2017 à 16:11

    1927 euros de fioul, même à 0.70 le litre (Ce qui en 2016 est bien supérieur à la réalité) Ça fait quand même 2750 litres. Ce doit être une enquête réalisée auprès de châtelains.

  • a1039
    a1039posté le 17.01.2017 à 15:36

    On se demande comment les interrogés sont sélectionnés. Pour ma facture, en appartement, en ville, et en électricité (avec une bonne isolation mais sans gros travaux), je calcule à peine 700€, soient moins de 10€/m²/an. Il est vrai que notre immeuble est alimenté en moyenne tension et que dans ce cas les tarifs ne sont pas ceux des particuliers ! Ce devrait pourtant être souvent le cas ou cette solution ne vient à l'idée d'aucun architecte ?

Quotidien
Actu0

Hausse du Smic : pas de coup de pouce en vue

D’après Les Echos, le groupe d’experts suggère de s’en tenir à la revalorisation automatique en janvier et propose même de revoir par la suite la formule de calcul.

Lire la suite
Quotidien
Actu0

Retraites : le calendrier de vos paiements en 2018

Sauf exception pour raisons de calendrier, les pensions du régime général seront versées le 9 du mois et celles de l’Agirc et de l’Arrco le 1er. Tableau détaillé…

Lire la suite