Bientôt le retour de la vignette automobile ?

Budget Actu 0

Selon Le Parisien, c’est ce que préconise un groupe d’experts pour financer l’entretien des routes, avec l’objectif de récolter entre 3 et 5 milliards d’euros par an.

Reuters

Attestation d’assurance, contrôle technique, vignette Crit’Air… Certains pare-brise sont déjà bien garnis. Ceci étant, ils pourraient bientôt accueillir une nouvelle « décoration ». Selon les informations du Parisien, la vignette automobile pourrait en effet faire son retour. C’est en tout cas ce que préconise un groupe d’experts missionné par la ministre des Transports.

Une taxe annuelle appliquée entre 1956 et 2000

Pour mémoire, la vignette automobile avait été instaurée en 1956 pour financer un fonds de solidarité aux personnes âgées. En place jusqu’en 2000, elle prenait la forme d’une taxe annuelle assise sur la puissance fiscale des véhicules.

Les dernières années, le tarif moyen pour un véhicule de 5 à 7 cv était d’environ 525 francs (soit l’équivalent de 80 euros). Mais le prix pour les plus gros véhicules pouvait dépasser les 10.000 francs (1.500 euros).

Financer l’entretien des routes

Cette fois, l’idée n’est pas de financer les retraites mais l’entretien des routes dont l’état se dégrade d’année en année, notamment sur le réseau secondaire.

Selon le rapport qui doit être rendu le mois prochain, une vignette au prix moyen situé entre 75 et 125 euros permettrait de dégager de 3 à 5 milliards d’euros par an.

Bien entendu, on peut supposer que le rapport ne se contentera pas de proposer une taxe moyenne. Il suggèrera à coup sûr d’instaurer une taxe progressive basée sur un critère de standing, de puissance ou de pollution.

Un risque politique

Le gouvernement osera-t-il sauter le pas ? S’il le fait, il prendra en tout cas un risque en termes de popularité, nombre d’automobilistes se plaignant déjà de la lourdeur de la fiscalité automobile entre les taxes appliquées aux carburant, le coût des stationnements ou encore le mécanisme du malus (encore alourdi en 2018).

Notons toutefois que la vignette n’est pas la seule piste suggérée. D’après le Parisien, les experts recommanderaient comme alternative de surtaxer les carburants ou d’appliquer une taxe en fonction du kilométrage effectué.

Commentaires (12)
  • cg2046
    cg2046posté le 07.08.2018 à 14:47

    Quel manque d' imagination, on pourrait imposer une vignette a tout ce qui comporte des roues. Ainsi serait taxé, les véhicules bien sur, les skates, les poussettes, les caddies de supermarché, les chariots de golf, les chaises de bureaux, les tondeuses a gazon, les brouettes, les turbines, les poulies et ainsi de suite. Ouf les chars d' assaut seront épargnés.

  • cophil
    cophilposté le 03.04.2018 à 11:08

    ''c’est ce que préconise un groupe d’experts'' et pour avoir ces idées ils se disent experts ??
    Nous sommes les plus taxés car les plus dispendieux. Chez nous par peur d'impopularité, on promet, on donne et après on va chercher les finances nécessaires à ces décisions.

  • patr94
    patr94posté le 28.12.2017 à 17:28

    Dans les années 70, on parlait d'automobiliste vache à lait. Le slogan est toujours vrai 40 ans après.

  • Grognon
    Grognonposté le 18.12.2017 à 14:37

    Une taxe sur les piétons serait plus efficace car les redevables seraient plus nombreux. On pourrait également la moduler: Vignette catégorie I (moins chère) pour les trottoirs et passages cloutés seulement. Vignette catégorie II (plus chère) pour les trottoirs et passages cloutés, mais aussi jardins publics, plages, forêts et sentiers de randonnée. Un rabais serait accordé aux unijambistes et aux enfants de moins d'un an (réduisant ainsi pour les familles l'impact du coût de la taxe sur les poussettes).

  • Delaye06
    Delaye06posté le 18.12.2017 à 11:04

    Dans ma jeunesse pour faire du vélo sur la voie publique, nous devions acheter une plaque
    Avant de taxer , pensez aux conséquences sur l'emploi et affichez nous votre feuille d'impôt, nous ne sommes pas corvéable indéfiniment .
    A bon entendeur SALUT.

  • jean.mdc
    jean.mdcposté le 18.12.2017 à 10:46

    ainsi que pour les cyclos, vélos, skateboards ? nos gouvernants doivent être très imaginatifs le matin au réveil ... quelle nouvelle taxe pouvons nous instaurer DANS un contexte très très chargé dans ce domaine pensent-ils ? ! ben si, ils trouvent encore !

  • bob-watt
    bob-wattposté le 18.12.2017 à 10:45

    Ils sont devenus complètement fou avec leurs taxes.Bientôt, il faudra payer une taxe pour aller aux toilettes......................

  • carlesien
    carlesienposté le 18.12.2017 à 10:44

    Pfff ! ... que le "gouvernement" ne vienne pas encore avec ça ! Arrière Satanas !
    Tout se paie en finale, réfléchissez bien avant de faire cette "bêtise" !!!

  • Nikola S.
    Nikola S.posté le 18.12.2017 à 10:25

    une idée stupide qui ne sera même pas envisagée par Emmanuel

  • La censure...
    La censure... posté le 18.12.2017 à 09:58

    Dans le pays le plus taxé en Europe, les impôts, ça suffit!

  • niusse
    niusseposté le 18.12.2017 à 09:53

    enfoirés !

  • bob-watt
    bob-wattposté le 18.12.2017 à 10:47

    Au lieu d'investir dans le matériel militaire pour aller tuer les gens, feraient mieux de réparer nos routes.