Banques : des frais de succession toujours plus élevés

Banque Assurance Actu 0

Une étude de Meilleurebanque.com évalue à 215 euros la facture moyenne des banques pour solder une succession… avec dans certains cas un tarif qui grimpe à 450 euros.

Reuters

Même décédé, un client peut continuer à rapporter de l’argent à sa banque. De fait, aux côtés des éventuels droits de mutation et des frais divers engendrés par les successions, les banques prélèvent aussi des « frais de succession » pour solder les comptes du défunt. Or, ces frais sont loin d’être négligeables.

Meilleurebanque.com vient d’analyser les pratiques de 115 établissements pour une succession simple (d’un montant de 15.000 euros et réglée en moins de 6 mois). Résultat, les banques appliquent en moyenne un tarif de 215 euros. Mais le comparateur insiste surtout sur le fait que ce chiffre « masque des écarts de 75 euros à 450 euros, soit de 1 à 6 pour la même prestation ! ».

Axa Banque et Allianz Bank en haut

Ce pic de 450 euros est atteint chez Axa Banque et Allianz Bank. L’étude remarque aussi que des banques à l’étiquette « sociale » comme La Banque Postale (240 euros) et le Crédit Coopératif (310 euros) ne sont pas particulièrement bon marché.

A l’inverse, plusieurs caisse du Crédit Agricole (Nord-Est, Val de France, Poitou…) restent sous la barre des 100 euros.

Inflation et virements très chers

Par rapport à 2017, le tarif moyen a progressé de 3,8%, soit bien plus vite que l’inflation de date à date (2,2%). Et certaines banques ont eu la main particulièrement lourde : la Caisse d’Epargne du Languedoc (+106% à 85 euros), Hello Bank (+55% à 240 euros)…

Meilleurebanque.com souligne aussi la forte différence tarifaire entre les successions réalisées en interne et celles qui nécessitent un transfert de fonds dans une autre banque. « Parfois, le tarif pour une succession externe n’est même pas mentionné », explique le communiqué, en donnant par ailleurs quelques exemples : dans les caisses du CM11, la succession en interne est facturée 120 euros et la succession externe 285 euros, soit 145 euros pour un simple virement !

Un besoin d’encadrement ?

Comme le rappelle l’étude, la différence entre une succession interne et une succession externe tient simplement dans le fait que la succession externe impose de faire un virement sortant. Une prestation généralement facturée entre 3 et 5 euros pour un client vivant.

Meilleurebanque.com s’interroge donc sur ces pratiques au sein d’un service aussi peu concurrentiel et pose la question d’un encadrement de ces tarifs.

Commentaires (2)
  • lbda21
    lbda21posté le 31.10.2018 à 11:17

    L'escroquerie des banques grimpe régulièrement, avec la bénédiction de l'Etat.

  • GUSTAVE007
    GUSTAVE007posté le 30.10.2018 à 12:47

    Il faudrait regarder les frais des notaires .... ce n'est pas le même niveau de prélèvement ...

Quotidien
Fiche Pratique0

Prêt viager hypothécaire : la solution de secours

Même s’il est généralement coûteux, le prêt viager hypothécaire peut constituer une source de financement pour les propriétaires souhaitant obtenir des liquidités

Lire la suite